Archives de Tag: chocolat

À se mettre sous la dent à Noël #4: Écorce à la pistache et canneberge

Rien de plus facile que cette recette. Encore une fois, j’ai utilisé ici des pistaches et des canneberges, mais vous pouvez utiliser ce que vous voulez. N’importe quel combo fruit séché – noix peut très bien marcher ici. Évidement, plus le chocolat sera de meilleure qualité, mieux ce sera.

Écorce à la pistache et canneberge
Donne une douzaine de morceaux
Temps: environ 30 minutes

Ingrédients
300g de chocolat noir
une grosse poignée de pistaches grillées non salées, grossièrement hachées
une poignée égale de canneberges, grossièrement hachées

Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat. Lorsque le chocolat est bien lisse, ajouter la moitié des canneberges et des pistaches. Sur une plaque à biscuits couverte de papier aluminium, étendre le mélange. Saupoudrer le reste de pistaches et de canneberges. Presser doucement pour incorporer. Réfrigérer jusqu’à ce que le chocolat ait durci, environ 20 minutes. Casser en gros morceaux.

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

À se mettre sous la dent #3: Croustillant à la meringue, chocolat, pistaches et cerises


15$ le gâteau ou 8$ demi

(réservez dans les commentaires!)

Après avoir passé 13h a faire des truffes samedi ET dimanche, j’étais plus qu’heureuse de faire cette recette de croustillant. Elle est ridiculement facile. Thank God pour Jamie Oliver. Eh oui, c’est lui qui est derrière ce petit miracle. De plus, la recette est incroyablement versatile; remplacez les pacanes par des noisettes, ou tout autre noix à votre gout, enlevez les pistaches si ce n’est pas dans vos goût et mettre que des noix, prenez les biscuits secs que vous préférez, choisissez un chocolat plus noir ou plus doux, à votre goût. Tout est possible! Si vous avez la chance de trouver de la meringue déjà toute faite, encore mieux, sinon, je vous mets ma recette dans quelques instant.

Coustillant à la meringue, chocolat, pistaches et cerises
Donne environ 10 barres

Casser les biscuits directement dans un bol. Ajouter les pacanes, les pistaches et les cerises le tout haché. Mélanger le tout. Dans un bain-marie, combiner le reste des ingrédients. Faire fondre le beurre et le chocolat. Une fois le tout mélangé, retirer du feu et ajouter le mélange de noix et de biscuits.

Dans un moule a pain (ou tout autre moule de votre choix!) mettre une pellicule de plastique qui débordera généreusement. Transférer le mélange dans le moule et bien presser. Mettre au frigo jusqu’à ce que refroidi. C’est tout!

Gardez le gâteau dans un contenant hermétique. Il se conserve bien quelques jours et sa saveur deviendra même meilleure avec le temps!

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

Recette: gâteau au chocolat (qui goute un peu le jos louis) et crémage onctueux au chocolat

Je vais partager ici une recette super facile, très classique, rien de fou, hors de l’ordinaire, surprenant ou autre qualificatif du genre. Non. Ici, maintenant, on parle du bien fait, vite fait. Je vais partager avec vous une recette absolument fool-proof qui saura plaire à tout aimant de gâteau au chocolat. Le gâteau qui en résulte est tellement moelleux que c’est comme prendre une bonne bouchée de nuage. Le secret? La tasse de café chaud qu’on rajoute au dernier moment.

Pour un gâteau double 9″
adapté de Baked Bree
1 3/4 tasse de farine
2 tasses de sucre
3/4 tasse de cacao (préférablement « dutch processed »)
2 c. à t. de bicarbonate de soude
1 c. à t. de poudre à pâte
1 c. à t. de sel
1 tasse de babeurre
2 oeufs température pièce
1/2 tasse d’huile végétale neutre
1 c à t. de vanille
1 tasse de café frais fait

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sucre, le cacao, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel. Bien mélanger. Dans un autre bol, combiner le babeurre, les oeufs, l’huile et la vanille. Ajouter les ingrédients « mouillés » au ingrédients secs. Au dernier moment ajouter le café chaud. Le mélange sera assez liquide. Résistez à l’envie de trop mélanger, cela rend les pâtisseries plus lourdes et ce n’est absolument pas le résultat voulu!

Verser le mélange dans deux moules 9″ préparés. Cuire au four entre 30 à 40 minutes à 350F jusqu’à ce le gâteau passe le test du cure-dent. Laissez refroidir dans le moule environ 30 minutes puis ensuite complètement sur une grille.

Pour une grosse « batch » de crémage au chocolat
2 bâtons de beurre température pièce (1 tasse)
2 1/2 tasses de sucre à glacer
1/2 tasse de cacao
1 c. à t. de vanille
2-3 c à T. de crème a fouetter

Crémer ensemble le beurre et le sucre à glacer. Ajouter graduellement le cacao, vraiment doucement sinon il y aura du cacao partout! Ajouter juste ce qu’il faut de crème pour avoir une bonne consistance. J’ai eu besoin d’à peine une c. à T. Ajouter la vanille.

Il ne reste plus qu’à égaliser les gâteaux et à crémer. Dans ce cas-ci j’ai ajouté de la barbe à papa parce que c’était pour un thème de cirque, mais attention, si vous voulez faire pareil il faut mettre la barbe à papa juste avant de servir sinon l’humidité du crémage va dissoudre la barbe à papa et c’est pas super joli… Je l’ai appris a mes dépends.

Voilà! Simple comme bonjour!

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Tout ça pour une bouchée Olé! (recette: gâteau au chocolat mexicain)


Quelle fin de semaine moche! Que de la pluie et du temps gris. J’ai joué à l’hermite. Samedi je n’ai mis le nez dehors que vers 8 :30 et pour une triste besogne. Comme je m’ennuyait et n’avait rien à faire j’ai décidé de faire un gâteau au chocolat pour assouvir une soif de comfort food. J’ai décidé de faire un petit gâteau mexicain tout simple.

La recette demandait une cuillérée de vinaigre balsamique. Hors, je ne sais pas ce que je fais avec les bouteilles de vinaigre balsamique mais tous mes bouchons collent. Et quand les bouchons collent, je demande à Mathieu de s’en occuper. Mais celle-ci était vraiiiiment collée. Eau chaude, élastique, coup de couteau sur le rebord, ligne a vaisselle, aucun truc ne marche. Alors, Mathieu a la bonne idée de percer le bouchon avec un de ses couteaux. Son couteau c’est un Ontario RAT1. Un RAT1 très aiguisé.

Je sens que vous me voyez venir.

Oui, la lame a glissé sur le verre et slack! A fait une belle entaille d’un bon 2cm. Du sang partout et tout le tralala. J’ai mis le gâteau de côté et prodigué les premiers soins à mon pauvre homme blessé.

tentative no. 1

tentative no.2

J’ai appelé ma maman qui a beaucoup d’expérience en la matière et après délibération nous avons décidé de ne pas passer 10 heures à l’hôpital et qu’avec mes notions de premiers soins (nouveau cours cette année en plus) j’étais plus que capable de me charger de la situation.

Alors voilà, 8 :30, je m’habille (oui, pyjama toute la journée) et vais acheter des pansements de rapprochement pour la menotte de Mathieu. Une heure plus tard, je suis de retour, la blessure est sous contrôle et mon gâteau est dans le four.

Et vous savez quoi? Il est délicieux.

Gâteau au chocolat mexicain
1 gâteau (12 portions)
Adapté de Real Simple

1.5 T de farine de blé entier à pâtisserie
1 T sucre
½ T de cacao non-sucré
1 cat de cannelle
1 cat bicarbonate de soude
¼ cat de poivre de cayenne
¼ cat de sel
1 T d’eau froide
¼ T d’huile de canola
1 caT de vinaigre balsamique
1 caT d’extrait de vanille

Préchauffer le four à 350F et préparer un moule de 8po.

Combiner tous les ingrédients et mélanger jusqu’à ce que lisse. Verser dans le moule et cuire entre 25 et 30 minutes. Laisser refroidir avant de déguster.

4 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, Tranche de vie

Recette: Pots de crème au chocolat et whiskey


J’ai fait cette recette toute simple au moment de recevoir ma mère, mes sœurs et mon beau-frère qui a fait, je crois bien, l’unanimité de tout le monde. C’est un dessert riche, mais qui ne tombe pas sur l’estomac. Il faut prévoir au moins 2 heures de réfrigération, mais autrement, c’est une recette ultra-rapide. Le goût du whiskey se marie à merveille au chocolat et c’est garanti d’être dévoré jusqu’à la dernière cuillérée

Pots de crème au chocolat et whiskey
Recette prise sur Tartelette*
Pour 6 à 8 ramequins

Ingrédients
6 blanc d’œufs gros
¼ tasse de miel
½ tasse de lait
1 tasse de crème à fouetter (35%)
6 oz (180g) de chocolat mi-amer
3 cuiller à table de whiskey irlandais (Jameson)

Méthode
Préchauffez le four à 350F avec une grille au centre. Déposez les ramequins dans le bas d’une rôtissoire.

Dans un grand bol, fouettez les blancs et le miel ensemble durant 2-3 minutes.

Pendant ce temps, portez le lait et la crème à un doux bouillonnement à feu moyen-fort. Retirez du feu et ajoutez le chocolat. Fouettez doucement (à la main) jusqu’à ce que le chocolat ait complètement fondu. Retournez à feu bas si vous avez besoin d’un peu plus de chaleur pour faire fondre le chocolat.*

Incorporez doucement le mélange au chocolat sur le mélange aux œufs. Fouettez constamment jusqu’à ce que le mélange soit tout juste homogène. Ajoutez le whiskey et remuez brièvement.

Divisez le mélange en portions égales dans les ramequins. Versez de l’eau chaude dans le fond de la rôtissoire jusqu’à ce que l’eau arrive au milieu des ramequins.

Cuire au four entre 30 et 40 minutes jusqu’à ce que la crème soit prise. Retirez du four et laissez refroidir complètement à température pièce. Réfrigérez au moins 2 heures avant de déguster.

Valeur nutritive pour 6 portions
Calories 345
Calories from Fat 186
Total Fat 20.7g 32%
Saturated Fat 12.4g 62%
Cholesterol 245mg 82%
Sodium 47mg 2%
Total Carbohydrates 30.6g 10%
Dietary Fiber 1.0g 4%
Sugars 27.4g
Protein 6.0g

* Tartelle est mon idole! Ses photos sont des oeuvres d’art, toutes! et en plus ses recettes sont fabuleuses, différentes et pour la plupart beaucoup trop dures pour mon niveau.

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Recette: Torte-macaron aux amandes, glaçage au chocolat ou gâteau-roche démoniaque

Torte-macaron* aux amandes, glaçage au chocolat ou gâteau-roche démoniaque

Bon, d’accord, j’avoue que le 2e nom pourrais empêcher certains d’essayer cette recette étant donné qu’il y a le mot roche et démoniaque. Mais ne vous laissez pas impressionner, ce gâteau lorsque modifié est divinement bon. La recette de crémage au chocolat avec plus que de simples petites erreurs, heureusement, j’ai corrigé le tout ici.

Alors nous étions samedi, il faisait beau, un peu venteux et Mathieu et moi revenions de bruncher, la panse bien remplie, la main dans la main et le pas léger. Pour le souper, j’avais promis de faire un dessert à mon père qui allait nous recevoir. Petit tour au marché pour acheter les 20 oz de chocolat que le gâteau requiert et me voilà dans ma cuisine, prête à commencer… Et tout va bien jusqu’à l’assemblage du gâteau puis, d’un seul coup, le glaçage fige et je suis incapable d’étendre cette satané colle sur les macarons et j’en mets partout, dans mes cheveux, sur mes jeans et sur mes nouveaux baskets blancs. Partout, sauf sur cet étrange gâteau. Laissez-moi vous dire, mes amis, que j’ai sacré et soupiré plus d’une fois. J’ai bien pensé tout abandonner. J’ai finalement changé de technique, remplacé le mélange par une ganache et réussi à vaincre le monstre. Le résultat était bon, bien qu’un peu lourd, à cause du chocolat du premier essai.

mes nouveaux souliers encore blancs

Ingrédients pour un gâteau de 12 portions
Recette adapté de Smitten Kitchen

Pour les macarons aux amandes
300g de farine d’amande (2.5 tasses d’amandes tranchées)
1 tasse + 3 c à s de sucre
2 larges pincées de sel
2 c a t d’extrait de vanille
6 blanc d’œuf large

Pour l’assemblage et le glaçage
16 oz chocolat mi-sucré coupé en morceaux
1.5 tasse de crème à fouetter
2 c. a T beurre non salé
1 c a T d’extrait d’amande ou d’orange
1 tasse d’amandes effilées grillées (7-9 mins à 350F)

Faire les macarons
Préchauffez le four à 325F en posant un grille dans le 1er tiers (bas) du four. Dessinez 4 rectangles 12 x 4 sur du papier parchemin et placez sur une plaque allant au four. Vous pouvez également utiliser 2 plaques pour le four, mais il vous faudra échanger de grille à la mi-cuisson.

Si vous utilisez la farine d’amande, mélangez la à 1 tasse de sucre et au sel. Si vous utilisez les amandes tranchées, passez au robot pour en faire de la farine.

Dans un bol et à l’aide d’un batteur, montez les œufs en neige jusqu’à ce que des pics doux se forment. Ajoutez l’extrait de vanille et le reste du sucre doucement. Battre jusqu’à ce que les pics durcissent mais ne deviennent pas secs. Ajoutez délicatement le mélange d’amandes et mélangez à la cuillère.

Répartissez le mélange sur les 4 rectangles. En prenant soin de bien couvrir la surface du rectangle. Cuire les macarons jusqu’à ce qu’ils soient dorés sur les côtés et presque fermes au centre, environ 25 minutes. Faire refroidir les macarons sur une grille.

Glaçage
Faire chauffer à feu moyen la crème et le beurre. Dès que le mélange commence à bouillir, retirer du feu et verser sur le chocolat. Laisser reposer 5 minutes puis brasser jusqu’à ce que la ganache soit lisse. Ajouter l’extrait d’amande si vous l’utilisez.

Assemblage
Sur une grande plaque posez le premier macaron et appliquez suffisamment de ganache pour couvrir le gâteau. Faites de même pour tous les macarons jusqu’au dessus. Faites bien attention pour poser le dernier côté lisse vers le haut. Bien couvrir de ganache tous les côtés du gâteau à l’aide d’une spatule. S’il vous reste suffisamment de ganache pour une deuxième couche, faites refroidir votre gâteau au congélateur 5 minutes puis appliquez le reste du chocolat. Terminez avec des amandes tout le tour du gâteau pour un effet plus que mignon!

*Oui, oui c’est bien tOrte et non tarte ou torta. Une torte est un gâteau fait avec des oeufs, du sucre et un mélange de noix au lieu de farine.

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Recette: Cupcakes triple chocolat faibles en gras


Hier, quelques temps après le souper Mathieu se retourne vers moi et me dit : « je mangerais bien un petit quelque chose de sucré ». Moi aussi, mais le seul hic c’est que nous n’avons jamais de dessert à la maison. J’ai pensé un instant et je me suis dit qu’avec un reste de petit beurre, du chocolat non-sucré, de la farine, des œufs esseulés il y avait surement quelque chose à faire. Vite vite dans mes livres de recette et j’ai déniché une recette de gâteau faible en gras facilement adaptable au format cupcake.

Ingrédients pour 12 petits cakes

1/8 tasse huile de canola
½ oz de chocolat non-sucré ou semi-sucré
¾ tasse farine de blé entier à pâtisserie
¼ c à t de sel
½ c à t de bicarbonate de soude
¼ c à t de poudre à pâte
1/8 tasse cacao en poudre
1 blanc d’œuf
½ œuf
½ tasse de sucre brun
Un peu moins d’1/2 tasse de petit lait (buttermilk)
¼ tasse de pépites de chocolat miniatures

Dans une petite casserole, faire fondre le chocolat dans l’huile à feu bas. Une fois bien fondu et combiner, retirer et laisser reposer.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le sel et le cacao.

Dans un grand bol, mélanger le sucre brun au mélange d’huile et de chocolat. Brasser jusqu’à ce que bien incorporé. Ajouter le blanc d’œuf, puis l’œuf en mélangeant bien comme il faut entre les deux.

Ajouter le petit lait et le mélange de farine en alternance jusqu’à ce que homogène. Ajouter doucement les pépites de chocolat.

Déposer également la pâte dans des moules à muffin et enfournez à 400F. Cuire environ 12 minutes ou jusqu’à ce que le test du cure-dent soit réussi.

J’ai couvert mes petits gâteaux de crémage à la vanille, mais le gâteau de prête à toutes les sauces et il est même très bon nature.

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent