À se mettre sous la dent # 2: Petits gâteaux Russes

Alors ici c’est une recette pour ceux qui ne sont pas très « sucré ». Ce sont de petits sablés aux noisettes tout délicats et croustillants. Ils sont faciles à faire et plutôt jolis. Du début à la fin, pas plus de 40 minutes.

8$ la douzaine

(réservez dans les commentaires!)

Petits gâteaux Russes
Donne 3 douzaines

3/4 tasse d’huile de canola
1 1/2 tasse de farine tout usage
3/4 tasse de farine de blé entier
1/4 tasse de sucre à glacer
3 c. à T de fécule de maïs
1/8 c à t de sel
1 c à t d’extrait de vanille
3/4 tasse de noisettes finement hachées
Sucre à glacer pour décorer

Préchauffer le four à 400F. Verser l’huile dans un grand bol. Dans un autre bol, mélanger les farines, le sucre à glacer, la fécule de maïs et le sel dans un autre bol. Incorporer le mélange d’ingrédients secs à l’huile par cuillerées. Ajouter la vanille. Bien mélanger. Incorporer les noix.

La pâte sera granuleuse

Rouler la pâtes en petites boules. La pâte sera granuleuse, c’est plus facile de former les biscuits à l’aide d’une cuiller à table. Cuire les biscuits 10 à 12 minutes. Laisser refroidir 2 minutes. Lorsque les biscuits sont encore chaud, mais pas brûlants, saupoudrer de sucre à glacer.

Resaupoudrer juste avant de déguster. Garder dans un plat hermétique jusqu’à 3 jours.

Publicités

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

À se mettre sous la dent à Noël #1: Truffes à l’orange

12$ la douzaine

(réservez dans les commentaires!)

Faire des truffes, si vous ne saviez pas encore, c’est vraiment très long a faire. Ce n’est pas pour rien que c’est si cher. En plus, c’est un dessert excessivement capricieux. Trop chaud et vous avez un beau gâchis, trop froid vous n’avez plus de goût. Cela dit, une truffe à température idéale: paradis sur terre.

C’était pour ma part ma 3e expérience avec les truffes. Cette recette est de loin la meilleure que j’ai faite à date. Les truffes infusées au Grand Marnier et au zeste d’orange se marient à merveille avec le chocolat noir onctueux. Pas trop sucré, pas trop amer. C’est une recette qui vaut amplement le temps qu’elle demande.

Truffes à l’orange
Donne 4 douzaines
Temps: 12-13h

3/4 tasse de crème à fouetter
1 c. à t. de zeste d’orange
2 c. à T. de sucre superfin*
2 1/2 c. à T. de jus d’orange
3/4 cup whipping cream
1 c. à T. de Grand Marnier, Triple Sec ou autre liqueur à l’orange (ou 2 c. à t. de vanille)
8 oz (227g) de chocolat noir (45%-65%) grossièrement haché
1/2 tasse de cacao
8 oz (227g) de chocolat noir (45%-65%) grossièrement haché

Combiner la crème, le zeste, le jus d’orange, le sucre et le Grand Marnier dans un petit chaudron. Faire chauffer doucement jusqu’à fumant, mais ne pas laisser bouillir. Lorsque frémissant, retirer du feu et laisser reposer 10 minutes.

Alors que la crème refroidit, faire fondre les premiers 8oz de chocolat dans un bain-marie. Retourner le mélange de crème sur le feu et refaire chauffer. Lorsque frémissant, incorporer la crème au chocolat en passant le mélange de crème dans un tamis pour enlever le zeste. Laisser reposer 2 minutes.

Préparer un moule avec du papier aluminium, laisser les bords dépasser. Avec une cuiller sèche et propre, commencer à mélanger la crème et le chocolat. Le mélange semblera séparer, mais continuer de brasser jusqu’à ce que complètement homogène. Verser dans le moule. Laisser reposer 3 à 4 heures. Lorsque complètement refroidi, mettre au réfrigérateur 6h à 2 jours.

Préparer une plaque à biscuit avec du papier aluminium. Transférer le chocolat sur un planche à découper. Avec un couteau coupant, faire 4 part égales. Emballer individuellement et mettre au congélateur 30 minutes. Travailler un quart à la fois. Couper en 12 morceaux égaux. Sans trop manipuler la ganache, rouler en petites boules. Placer sur la plaque a biscuits. Remettre au congélateur 1 heure jusqu’à ce que bien froid.

Attention c'est salissant!

Faire fonde la 2e moitié de chocolat au bain-marie. Sortir les petites boules, 12 à la fois, et avec une fourchette, rouler dans le chocolat. Bien secouer pour n’avoir qu’une petite couche de chocolat. Rouler dans le cacao. Répéter avec toutes les truffes. Réfrigérer jusqu’à ce que les truffes soient bien refroidies.

Garder dans un pot hermétique jusqu’à 2 semaines.

* si vous n’avez pas de sucre superfin, vous pouvez en mettre dans votre robot et le rendre plus fin de cette façon.

2 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

It’s on!!

Voici mon horaire pour les prochaines semaines. Je vais faire ma première épicerie. 🙂

2 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

À se mettre sous la dent pour Noël: 25 sucreries pour le temps des fêtes

Quel meilleur moment que celui du temps des fêtes pour se sucrer le bec? En famille, entre amis, c’est un moment merveilleux pour prendre 3-4 kilos! Mais blague à part, c’est durant ce temps que ma dent sucrée fait surface. Comment dire non au beignes de ma grand-mère, et aux chocolats de luxe exclusif au temps des fêtes, et aux pannetone, et aux ventes de gâteaux pour la guignolée, et aux bûches de noël, à la tarte au sucre!? Impossible.

Alors tant qu’à manger du sucre, je vais manger du sucre que j’aurai moi même préparé. J’ai donc décidé de vous présenter 25 recettes de sucreries, biscuits , gâteaux, name it. Un pour chaque jour avant la naissance du petit Jésus. (Je sais, je suis en retard un peu, mais je vais commencer demain avec 3 recettes!)
Cela me demandera du temps et de l’assiduité, mais je peux le faire. Et ma résolution pour le nouvel an sera de bruler toutes ces calories 😉

Pour les gens de ma famille, ne vous demandez pas ce que vous aurez pour Noël cette année! Cela dit, je vais sans doute me ramasser avec une quantité incroyable de sucreries. J’ai pensé les vendre à petit prix pour ceux que ça intéresse. Emballé tout cute et livré chez vous ou direct en personne si vous habitez les environs.

Plus de détails là dessus sous peu. Je voudrais savoir s’il y a des intéressés?

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Inspiration du jour: Dirigeable

Poster un commentaire

Classé dans Arts, Inspiration du Jour, Visuel

Lauren Carney: comme un conte pour enfant

L’art de Lauren Carney n’est pas nécessairement le plus original, mais il est définitivement, absolument cute! J’aime l’aura ne naïveté dans ses tableaux. C’est comme une bouffée de jeunesse tout droit venue d’un livre pour enfants. Les petits visages ronds, les couleurs, les thèmes, c’est tout à fait charmant.

Poster un commentaire

Classé dans Arts, Visuel

Dalton Ghetti: tout est dans les détails


Je suis absolument sans voix. Mes yeux n’arrivent pas à croire ce que je vois!! Dalton Ghetti sculpte des crayons de plomb. Un art minuscule avec une précision infinie. Prenez le temps de lire ce qu’il avait a dire au Telegraph à propos de son art.

The 49 year old said: « At school I would carve a friend’s name into the wood of a pencil and then give it to them as a present. Later, when I got into sculpture, I would make these huge pieces from things like wood, but decided I wanted to challenge myself by trying to make things as small as possible. I experimented sculpting with different materials, such as chalk, but one day I had an eureka moment and decided to carve into the graphite of a pencil »

Dalton uses three basic tools to make his incredible creations – a razor blade, sewing needle and sculpting knife. He even refuses to use a magnifying glass and has never sold any of his work, only given it away to friends. He said: « I use the sewing needle to make holes or dig into the graphite. I scratch and create lines and turn the graphite around slowly in my hand »

The longest Dalton has spent on one piece was two and half years on a pencil with interlinking chains. A standard figure will take several months. He said: « The interlinking chains took the most effort and I was really pleased with it because it’s so intricate people think it must be two pencils »

When Dalton, from Connecticut, USA, first started he would become frustrated when a piece would break before being finished after he had spent months working on it. He said: « It would drive me mad when I would be just a bit too heavy handed and the pencil’s tip would break. I would get very nervous sometimes, particularly when the piece was almost finished, and then I would make a mistake. I decided to change the way I thought about the work – when I started a new piece my attitude would be ‘well this will break eventually but let’s see how far I get. It helped me break fewer pencils, and although I still do break them, it’s not as often »

Dalton, who is originally from Brazil, has a box full of more than 100 sculptures that have broken while working on them that he affectionately calls ‘the cemetery collection’. He said: « I have quite a few broken pieces so I decided to glue them on pins and into styrofoam for a display case. People might think it’s weird I keep them but they’re still interesting. I worked on them for months so they might be dead now but at one point I gave them life. »

Poster un commentaire

Classé dans Arts, Sculpture