Archives de Catégorie: Tranche de vie

Mon petit quotidien

Mise à jour

Décidément, quand l’inspiration pars faire un petit tour, il ne se passe rien ici! Depuis mon dernier billet ma vie, encore une fois, s’est retrouvée sens dessus dessous.

Pour faire une histoire brève, j’ai pour la première fois de ma vie donné ma démission. Eh oui, après près d’un an chez Zara, j’ai décidé de tirer ma révérence! Par un coup de bol incroyable, j’ai trouvé un autre emploi sur le champ. Je suis surprise moi même et un peu dépassée par les événements. J’ai bien hâte de voir ce que la destinée a encore en réserve pour moi.

Je commence à me connaître un peu (tout de même, après 23 ans!) et on dirait que des débris s’accumulent pour faire un barrage dans mon esprit, mon inspiration part, je vivote, stresse sur tout pleins de trucs plus ou moins important, puis, tout d’un coup, ça part. Curieux!

Bref, me voilà donc sur un nouveau beat de vie complètement différent. J’ai le goût de cuisiner à nouveau, d’essayer tout plein de trucs et de vous jaser de tout ça (y’a même un gâteau aux carottes dans le four au moment où je vous parle). J’ai des recettes à vous partager aussi, comme des bon gros pretzels faits maison, des rouleaux au bacon et épinards, un gâteau au chocolat qui goûte les Joe-Louis et une petite recette sympa de boeuf style asiatique.

Sinon, j’ai même dessiné dernièrement o_O je ne me souviens pas la dernière fois ou ça m’était arrivé! En tout les cas, je me sens sur une bonne pente et c’est le temps pour moi, je pense, de m’atteler à la tâche et de devenir ce que je suis sensée être. Je ne suis pas encore certaine de ce que « sensé être » veut dire, mais je vais trouver. 😉

À bientôt, promis!

Bise,
MlleM

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tranche de vie

Déjà la fin d’octobre

 

Ne me faites pas les gros yeux, je sais que j’avais promis de belles photos pour célébrer le début de l’automne et que nous sommes déjà dans les derniers temps d’octobre, mais j’attends autant que vous. Hélas, je n’ai toujours pas récupéré ma caméra. Et sans caméra, pas de photo de recette non plus!

J’ai bien fait quelques petites découvertes comme un gâteau au pain d’épice et érable avec crémage à la crème fraiche et coulis au caramel salé, mais sans caméra pour agrémenter les recettes, j’ai moins envie de partager. Mais pas de craintes, je vais certainement refaire les réussites et vous montrer tout ça.

Comme je vous ai parlé voilà un certain temps déjà, le projet de frérot avance et mine de rien, ça prends beaucoup de mon temps. Cet automne sera définitivement marqué par un retour aux sources. Je pense que c’est nécessaire avant de tourner la page. Ça va bien, mais j’ai hâte que 2010 soit terminé. J’ai de grands projet sur la glace (dont un déménagement!) et j’ai déjà hâte à dans 6 mois. Ça vous est déjà arrivé de vouloir peser sur le fast-foward? Malgré que tout aille relativement bien, rien ne va assez vite!

Bref, un petit coucou pour vous dire que je suis toujours en vie. Et j’aurai peut-être un petit teaser sur le projet de frérot la semaine prochaine!

Poster un commentaire

Classé dans Tranche de vie

Tout ça pour une bouchée Olé! (recette: gâteau au chocolat mexicain)


Quelle fin de semaine moche! Que de la pluie et du temps gris. J’ai joué à l’hermite. Samedi je n’ai mis le nez dehors que vers 8 :30 et pour une triste besogne. Comme je m’ennuyait et n’avait rien à faire j’ai décidé de faire un gâteau au chocolat pour assouvir une soif de comfort food. J’ai décidé de faire un petit gâteau mexicain tout simple.

La recette demandait une cuillérée de vinaigre balsamique. Hors, je ne sais pas ce que je fais avec les bouteilles de vinaigre balsamique mais tous mes bouchons collent. Et quand les bouchons collent, je demande à Mathieu de s’en occuper. Mais celle-ci était vraiiiiment collée. Eau chaude, élastique, coup de couteau sur le rebord, ligne a vaisselle, aucun truc ne marche. Alors, Mathieu a la bonne idée de percer le bouchon avec un de ses couteaux. Son couteau c’est un Ontario RAT1. Un RAT1 très aiguisé.

Je sens que vous me voyez venir.

Oui, la lame a glissé sur le verre et slack! A fait une belle entaille d’un bon 2cm. Du sang partout et tout le tralala. J’ai mis le gâteau de côté et prodigué les premiers soins à mon pauvre homme blessé.

tentative no. 1

tentative no.2

J’ai appelé ma maman qui a beaucoup d’expérience en la matière et après délibération nous avons décidé de ne pas passer 10 heures à l’hôpital et qu’avec mes notions de premiers soins (nouveau cours cette année en plus) j’étais plus que capable de me charger de la situation.

Alors voilà, 8 :30, je m’habille (oui, pyjama toute la journée) et vais acheter des pansements de rapprochement pour la menotte de Mathieu. Une heure plus tard, je suis de retour, la blessure est sous contrôle et mon gâteau est dans le four.

Et vous savez quoi? Il est délicieux.

Gâteau au chocolat mexicain
1 gâteau (12 portions)
Adapté de Real Simple

1.5 T de farine de blé entier à pâtisserie
1 T sucre
½ T de cacao non-sucré
1 cat de cannelle
1 cat bicarbonate de soude
¼ cat de poivre de cayenne
¼ cat de sel
1 T d’eau froide
¼ T d’huile de canola
1 caT de vinaigre balsamique
1 caT d’extrait de vanille

Préchauffer le four à 350F et préparer un moule de 8po.

Combiner tous les ingrédients et mélanger jusqu’à ce que lisse. Verser dans le moule et cuire entre 25 et 30 minutes. Laisser refroidir avant de déguster.

4 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, Tranche de vie

Vie de campagne (recette: déjeuner d’gars)

La fin de semaine dernière a été la plus délicieuse de l’été je pense. Ma mère étant partie à New-York, elle nous a laissé sa jolie petite maison pour la fin de semaine. Bbq, piscine, paix, tranquillité, tout cela contre tondre le gazon, s’occuper de la Terreur, qui a beaucoup grandi, et d’aller faire un tour aux chevaux pour leur donner de l’eau, du foin et prodiguer quelques soins. J’appelle ça tout un deal.

Ah, oui, j’oubliais, la maison était a moi et Mathieu. Seuls, en amoureux. J’appelle ça tout un sacré deal.

Et bon, moi, quand je suis heureuse, je mange. Beaucoup. Parce que la vie est belle, qu’il fait beau, que je suis en amouuuur. Alors en fin de semaine dernière on a bien mangé et on s’est fait griller la couenne. Samedi matin on s’est levé de bonne heure pour aller aux bleuets. C’est en plein la saison et on est chanceux, c’est une superbe année pour les petits fruits. Mais juste avant, on s’est fait un déjeuner de gars.

Je suis sexiste pour cette recette, parce que c’est vraiment typique de trucs que les gars aiment bien, mais que les filles santé comme moi évitons comme la peste. Habituellement. Mais comme j’ai dit, je suis heureuse alors je me gâte. Et puis, il faut du « fuel » pour aller sous le soleil et cueillir des petits fruits à quatre pattes sous un arbrisseau. Aussi, inutile de dire qu’avec un déjeuner comme ça, on a pas re-mangé avant tard durant la journée…

Déjeuner d’gars

Donne 4 portions

Adapté de: The Pioneer Woman Cooks

6 œufs cuits dur, grossièrement coupés
1 tasse de mozzarella râpé
½ tasse de mayonnaise faible en gras
6 tranches de bacon cuit et coupé en petits morceaux
½ c a T de moutarde de dijon
¼ c a t de poudre de curry
1 dash de sauce Worcestershire
4 muffin anglais au blé entier, ouverts

Combinez tous les ingrédients en mélangeant doucement. Étendre sur vos muffins anglais et enfournez au grill (à broil) 3 à 5 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et bouillonnants. Déguster virilement!

Le mélange est encore meilleur le lendemain. Simplement couvrir de pellicule de plastique et laisser reposer toute la nuit.

Nutrition Facts
Serving Size 250 g
Amount Per Serving
Calories 633
Calories from Fat 312
Total Fat 34.7g 53%
Saturated Fat 10.8g 54%
Trans Fat 0.0g
Cholesterol 330mg 110%
Sodium 1517mg 63%
Total Carbohydrates 49.2g 16%
Dietary Fiber 6.8g 27%
Sugars 10.6g
Protein 34.0g
Vitamin A 11% • Vitamin C 0%
Calcium 51% • Iron 24%

4 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, Tranche de vie

Ouvrir les écluses

Je ne peux veux pas trop en dire, mais grâce à mon petit frère, les portes de mon imagination ont été grandes ouvertes et je suis envahie par des images, des idées, des sons. Tout, TOUT, TOUT m’inspire, c’est fou. Littéralement. J’ai envie de créer, et c’est soulageant parce que mes pages étaient blanches ces derniers temps.

J’avais oublié comment échanger avec d’autres créateurs était incroyable, formidable, vivifiant. Comment construire une idée bâtie sur celle d’un autre ainsi de suite pour créer un véritable château était électrisant. J’ai l’air complètement high, et c’est peut être un peu ça, dans le fond. Mais hier, mon brainstorming avec frérot et Phil m’a fait réaliser comment un projet peut redonner vie à une caboche. Comment s’impliquer dans une idée peut être gratifiant et que peu importe les résultats c’est de s’investir qui compte.

Le projet de frérot, c’est un chouette projet. C’est, pour rendre ça simple, faire du beau et comme moi j’adore le beau, je suis charmée. Je vous donnerai des updates au fur et à mesure que notre petit bijou (je suis sure que ce sera éblouissant!) avancera et peut-être pourrais-je vous dévoiler un peu plus c’est quoi (parce que là c’est vague, je sais). Je vous donne un petit indice: ça va impliquer du golden hour. 😀

Dans le fond, ce que je veux dire c’est que je suis reconnaissante d’avoir été choisie pour un projet comme celui là. Que j’ai beaucoup aimé que mes idées et mon imagination hors de contrôle soient exploités et canalisés vers quelque chose de plus grand que moi-même. Je me sentais comme un kid qui invente des histoires sans  y mettre d’effort. Inventer sans ce forcer et que tout vient naturellement, comme une seconde nature, vraiment… comme un enfant.

Merci, frérot, d’avoir écouté mon bla-bla incessant et merci, aussi, de me donner la chance de faire ce que je préfère faire dans tout l’univers entier; CRÉER.

1 commentaire

Classé dans Tranche de vie

À défaut d’avoir du soleil dehors…

Aujourd’hui est franchement déprimant! Vent, froid, pluie. Tu parles d’une journée d’été moche. Heureusement que cette fin de semaine s’annonce d’enfer. En tout cas, alors que beaucoup de mes connaissances seront dans les boîtes jusqu’au cou, moi j’irai faire un picnic avec mon paternel.

J’ai envie de préparer cette jolie limonade. Fancy juste ce qu’il faut et je parie qu’elle est non seulement délicieuse, mais désaltérante à souhait!

Parlant d’été et tout ça, ces derniers temps je me nourrirais à l’avocat. Ce truc est vraiment trop bon. La semaine prochaine, au menu : salade de maïs et avocat à la sud-ouest. No fuss. No muss. Juste comme j’aime.

Ah vraiment la pluie un mercredi après-midi d’été mouillé ça me déprime. Je préfère penser à ce magnifique hôtel de Tanzanie. Oh la vache, ça fait rêver.

Demain, congé. Je pense que je vais me gâter avec des crêpes tiramisu. Oh oui, ça et Stargate toute la journée. Je sais, je suis nerd.

Poster un commentaire

Classé dans Tranche de vie, Visuel

Un jour en été

Hého, je suis toujours vivante, mais comme beaucoup de bloggeur, l’été me rend encore moins assidue qu’à mon habitude. Je prends un petit moment pour vous dire que tout va bien. Je travaille toujours beaucoup, trop, mais je vais bien. Sinon j’adore l’été jusqu’à présent. Il se passe tant de choses qu’à certains moments je me demande ou cours le temps!

Aujourd’hui j’ai fait mon bilan de demi-année pour 2010. Je n’ai pas fait de liste ici sur mon blogue, mais j’ai pris des résolutions envers moi-même cette année (comme l’année dernière d’ailleurs) et comme la première moitié de l’année est déjà passée, je me suis dit que le moment était opportun pour voir où j’en suis.

Le résultat est assez bon et j’en suis peu fière. Cette année, j’ai décidé de me faire du bien et de penser à moi. Ce n’est pas toujours facile. Mais jusqu’à date je me débrouille pas mal. Biensur j’aimerais que tout tout soit parfait, mais il faut faire des compromis.

Un de mes but cette année est d’écrire et d’avancer dans mes projets créatif et si certains points vont bon train (mon entrainement, mes soins dentaires, coin cuisine, etc) celui là traine de la patte. Je n’ai pas écrit sur Ambre depuis des lunes, Deux fois une vie prend de l’espace dans ma mémoire virtuelle, je manque vachement d’assiduité ici et… je n’ai pas dessiné quelque chose de potable depuis une éternité. Ouais, pas joli, joli le bilan de ce côté la…

C’est pourquoi le projet d’Austin Kleon : Sketchbooks should be sketchy m’a donné un bon boost d’inspiration. Alors voilà, mon journal, mon agenda, un beau petit moleskin noir tout classique, devient à partir d’aujourd’hui un hybride de tout cela avec des sketches et tout plein de graphiques idiots et des listes d’épicerie. On va te recharger ça cette inspiration là.

Sinon, voici un petit buffet de truc intéressants trouvés aujourd’hui :

Anorak, pour ses produits cutes, stylés et pratiques. Moi je veux ça (avec les mouettes) et ça (celui avec les nœuds marins).
L’art surprenant du chinois Zhou Fan
Rendre sa vie plus simple avec les trucs de Real Simple
La plus belle montgolfière du monde
L’étiquette sur la consommation de sushis: (bien que je ne suis pas novice, j’ai appris de petits détails comme qu’il faut tremper le poisson et non le riz dans la sauce soja! 🙂 )

Poster un commentaire

Classé dans Tranche de vie, Visuel