Archives de Catégorie: Ambre

Ambre est un récit de fantasy en construction. On retrouve dans cette catégorie l’histoire écrite… jusqu’à présent.

Chapitre 2: Le premier voyage (suite et fin)

La première partie est ici.

La caravane était en fait une série de bateaux marchands qui descendait ensemble vers la mer de Suen. Exactement comme une caravane terrestre, elle était conduite par un marchand de tête payé pour la protection des autres navires. Elle fournissait également nourriture et divertissement. Castair et moi joignirent une embarcation tenue par un marchand de tissus qui avait besoin des talents d’un copiste pour rédiger un contrat de vente. Le marchand, un petit homme rondelet et moustachu nous accueilli chaleureusement, il nous présenta sa femme, aussi rachitique que lui était bien portant. Celle-ci me faisait penser à un oiseau rapace et si on allure m’effraya au premier abord, Paliuli était une femme gentille et avenante. À part, Castair me dit que nous avions de la chance d’être tombé sur de si gentils hôtes. Voulant sans doute attirer les bonnes grâces de Maa-Alune, le couple nous hébergeait et nous nourrissait pour rien d’autre que quelques copies.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Ambre, Stories & Essays

Chapitre 2: Le premier voyage

Chapitre 2 : Le premier voyage

Maa-Alune choisit de créer les Ambres grand et minces avec des visages étroits et longs pour rappeler les formes du renard. Il donna à leur peau une teinte dorée, comme sa fourrure et des cheveux couleur cuivre fins et abondants. Dans leurs yeux généralement verts ou bleus il alluma un éclat vif et joueur.

Le dieu-renard enseigna à son peuple jeux d’adresse et de logique. Il fonda une civilisation basée sur la vivacité d’esprit et la saine compétition. Les Ambres se révélèrent des élèves doués et avides de connaissances. Ils vénéraient Maa-Alune qui en retour leur offrait protection et leur apprenait autant de choses diverses que l’élevage de troupeaux, la lecture et l’écriture, la pèche et la construction d’édifices complexes. C’était l’ère de l’Équilibre.

Les peuples de Thunor et Maa-Alune prospéraient, s’enrichissaient et se développaient vite et bien. Les dieux établirent des routes commerciales et fixèrent des frontières communes. Puis, un autre dieu fut expulsé d’Arcadie et banni des Mondes Supérieurs ; Nuada.

Nuada, le dieu-guerrier, fit la rencontre de Maa-Alune et celui-ci à l’image de Thunor quelques siècles plus tôt, lui montra les merveilles de sa civilisation. Nuada fut impressionné par le travail de Maa-Alune et s’en fut trouver une terre pour commencer son travail.

Le dieu-loup partit au nord du Centre du Monde mais n’y découvrit qu’une terre plate recouverte d’un sol sablonneux et d’une herbe rêche. Il continua de marcher, toujours au Nord, mais ne découvrit pas de meilleure terre et aucune autre civilisation. Nuada s’arrêta alors de marcher, furieux de ne trouver ni belles montagnes, ni étendue d’eau limpide, ni bois odorant où loger son peuple.

Dans le cœur de Nuada germa alors une jalousie noire et sauvage envers Thunor et ses immenses montagnes protectrices et Maa-Alune et sa terre fertile et ses eaux azurs. Il s’installa sur la terre sablonneuse et entreprit de bâtir un peuple fort et puissant. Ainsi naquit, dans la rage et la rancœur le peuple de Corinthe.

Les Corinthiens devinrent de valeureux guerriers et des chasseurs hors pairs. Nuada leur enseigna les secrets des métaux et ils créèrent des alliages résistants et souples. Les Corinthiens se montrèrent aimables avec les Ambres au début, mais développèrent rapidement un esprit de compétition avec leurs voisins. Éventuellement, Nuada et son peuple déclarèrent ouvertement vouloir acquérir la terre d’Ambre.

L’ère de l’Équilibre prit fin lorsque Nuada lança sa première vague d’attaques massives contre le peuple d’Ambre et son dieu protecteur.

– Extrait de La Naissance d’Ambre par Salem le Pieu

*
* *

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Ambre, Stories & Essays

Menuo – WIP

Ça faisait maintenant un bout que je voulais mettre en images ce qu’il y a dans ma tête. Dessiner comment je vois les personnages d’Ambre. J’ai tenté plusieurs trucs sans jamais trouver le bon style encore moins l’apparence en tant que telle. Finalement aujourd’hui après 20 000 croquis et bases de teint, j’ai réussi à assez bien cerner Menuo, mon personnage principal. Certes, vous ne l’avez rencontré qu’à l’âge de 8 ans, mais en fait il a 18 durant la majorité de sa quête. Donc voilà le jeune homme:

menuowip 

C’est loin d’être terminé, mais je tenais à vous montrer mon WIP. Pas mal hein? Moi je trouve qu’il a une belle bouche…. *baaave* 😉

EDIT: Je l’ai terminé! Pour voir le résultat final, cliquez sur le lien ci dessous.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Ambre

Déclic

Oh oui! J’avais un petit blocage créatif concernant Ambre. J’avais une idée, mais je n’arrivais pas à l’articuler de manière à ce que ça fitte dans mon récit. Je ne veux pas trop vous en dire parce que ça serait vous gâcher la surprise, mais c’est expliqué dans l’intro du 3e chapitre…

Je vous laisse sur un mot: Aruvandil. Nice, hein?

Ok ok, je sais que ça vous dit surement rien du tout mais bon. Aruvandil c’est quelque chose de vraiment très très hot créé par Maa-Alune. 😉

Poster un commentaire

Classé dans Ambre, Stories & Essays

Chapitre 2? Feedback?

Poster un commentaire

Classé dans Ambre, Stories & Essays

Chapitre 1: Castair

Chapitre 1 : Castair

Selon la tradition d’Ambre, les moines qui aspirent à devenir prêtres et finir leur apprentissage doivent partir en quête initiatique durant une année complète. L’Ordre du Temple leur donne comme mission de parcourir Ambre et de recruter une fillette ou un garçon qu’ils doivent ramener avec eu à Mikelis. Les moines quittent pour cette quête vers l’âge de vingt ans et prennent alors le titre de « moine ambulant ». Cette année est non seulement une quête, mais est aussi une occasion pour les moines de sonder leur cœur et de quitter l’Ordre s’ils ne désirent pas poursuivre leur apprentissage. Faire parti de l’Ordre est bien vu du peuple d’Ambre, mais les moines qui quittent l’Ordre sont également assez bien acceptés dans la société. Les moines ambulants qui défroquent sont souvent accueillis chez les nobliaux ou dans le service des villes. Leur savoir est hautement estimé et ce dans divers domaines allant de l’écriture à la diplomatie et au commerce.

Les moines qui trouvent un jeune Ambre à recruter peuvent revenir au temple pour y être nommé prêtres. Tous les moines de Mikelis sont éduqués aux lettres, aux mathématiques, à la philosophie et à la chimie. Seuls les prêtres sont initiés au Contrôle du Corps et de l’Esprit ainsi qu’au Iaso, une technique de combat gardée secrète basée sur l’intuition du corps et à la prémonition.

Ultimement, les moines ambulants et les prêtres cherchent à dénicher des Oracles qui aideront les rois et la population d’Ambre à maintenir leur puissance dans le Monde Temporel. Les Oracles ont une place bien particulière dans la société Ambrienne. Par certains égards, ils ont bien plus respectés et puissants que le rois et ses ducs, mais ils sont aussi vu comme des prophètes de malheur car leur science est souvent inexacte.

Néanmoins, les Oracles ont un rôle primordial parce qu’ils servent à prévoir et protéger Ambre des attaques lancées par les Esprits Puissants qui sont toujours en colère contre Maa-Alune. La visée ultime des Oracles est de redonner l’accès à Arcadie aux âmes d’Ambre en rachetant la faute commise par Maa-Alune bien des siècles auparavant.

Dans tout l’Ordre, seuls les Oracles n’ont pas le choix de leur destiné et ne peuvent quitter Mikelis sans subir le rejet de toute une société.

-Extrait de l’Étude sur l’Ordre de Mikelis par Mènuo Andradae

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Ambre, Stories & Essays

Ambre ou livre sans titre

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j’ai mentionné (ici et ici) que j’écrivais, ou plutôt réécrivait, le récit que j’ai écrit quand j’étais au secondaire. Bien que je sois loin d’être assidue, le projet avance petit à petit.

J’ai d’abord décidé de fusionner plusieurs idées de récits que j’avais en tête pour n’en faire qu’un plus complet. J’ai commencé par écrire un plan d’écriture – oh ! oh ! une première dans mon cas ! – et organisé mes idées. Au moins, je sais où je vais, cette fois.

Ce n’est pas tout, comme c’est une histoire fantastique – je vous l’avais dit que j’étais geek !- et que c’est un monde complètement inventé, j’ai écrit les grandes lignes de l’histoire de mon pays / monde pour que les choses soient un tant soit peu facile à suivre.

J’ai aussi fait mes fiches de personnages, je vous dit, tout le kit ! Quand je dis que le projet avance petit à petit, c’est vrai, so far so good, je viens de terminer le chapitre… 1. Mieux que rien vous dirais-je !

J’aimerais beaucoup savoir ce que vous pensez de ce que j’ai fait jusqu’à présent. Si vous avez des idées, des questions, si ce genre de livre vous intéresserait. Je pense aussi ajouter des fiches imagées de mes personnages au fur et à mesure que je vais les peaufiner. Pour toutes ces raisons, je créée un nouvel onglet à mon blogue (en haut) qui se nomme Ambre ou Livre sans titre. Tous les nouveaux billets qui toucheront ce projet se retrouveront là. N’hésitez pas à me laisser des commentaires, j’aime beaucoup avoir du feed-back et de la critique constructive.

On commence tout de suite avec le prologue ! Allez allez on lis !

P.S. J’ai opté pour la forme au « Je »

Poster un commentaire

Classé dans Ambre, Stories & Essays