À propos

Il y a eu des moments où j’ai su parfaitement qui j’étais. Une bouffée d’inspiration m’a soufflé à l’oreille quel choix faire, quelle métamorphose adopter, mais plus le temps passe et moins la voix me parle et je me retrouve face au vent, aucun mot dans la bouche.

Je n’essaie plus de me définir. Non seulement les corsets que je m’impose m’empêchent de respirer, mais ils empêchent de voir. Je resterai fidèle à mon amie Sulfure et serai un canevas sans fond. Une coupe jamais pleine, un ruban infini, une entité sans saveur ni odeur.

D’où je viens a si peu d’importance et où je vais non plus. Ce sont des données dont je n’ai même pas connaissance. Je suis là simplement, parfois constamment, parfois rarement, mais je suis là.

J’essaie tous les jours d’apprivoiser ma curiosité et assouvir ma soif de connaissance. Je ne parle pas de tout, bien sur, je serais insupportable, mais lorsqu’une gemme particulièrement brillante entre en mon nid, je le mets ici. Un collage, ma vie.

Je suis à la fois Mademoiselle M et Damaris. Le blanc et le noir, et je tisse toutes les couleurs entre par des billets légers comme des plumes d’un oiseau toujours inachevé.

Comme toujours, Julie capture mes plus petits fragments les projette dans une image qui  est… moi. Ce que je suis en cet instant, qui ne sera plus bientôt, mais qui est complètement et infiniment vrai.  Merci, merci, merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s