Archives mensuelles : décembre 2010

À se mettre sous la dent #5: Biscuits au Sucre et aux Épices

Aucune liste de desserts de Noël ne serait complète sans ces petits bonhommes. Cette recette est un adaptation du traditionnel petit bonhomme de pain d’épice. C’est très similaire, mais avec une petite twist raffinée qui remet au goût du jour ce classique. Ces petits bonhommes de sucre goûtent un peu moins le gingembre et le clou de girofle. On est ici entre le biscuit de sucre typique de Normandie et le pain d’épice: DÉ-LI-CIEUX!

Biscuits au Sucre et aux Épices
Donne environ 50-55 petits biscuits
Adapté de Annie Eats

3 tasses de farine tout usage
2 c.à.t de poudre à pâte
1/2 c.à.t de sel
1/2 c.à.t. de cannelle
1/4 c.à.t de gingembre moulu
1/8 c.à.t de muscade
1/8 c.à.t de 5 épices
1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de cassonade
1 tasse de beurre
1 gros oeuf
1 c.à.t d’extrait de vanille

Combiner la farine, la poudre à pâte, le sel et les épices dans un bol. Dans un mélangeur, combiner le sucre, la cassonade et le beurre. Battre a vitesse moyenne-haute jusqu’à ce que le beurre devienne léger et fluffy, 2-3 minutes. Ajouter l’oeuf et la vanille. Au mélangeur, ajouter à basse vitesse les ingrédients secs jusqu’à tout juste incorporé. Rouler la pâte en boule ou en disque et envelopper de pellicule de plastique. Réfrigérer entre 30 et 60 minutes.

Lorsque vous êtes prêts à cuire les biscuits, préchauffer le four à 350F. Sur une surface légèrement enfarinée, étendre la pâte juqu’à 1/4 de pouce. Découper les biscuits comme vous le désirez et transférer sur une plaque à biscuits couverte de papier parchemin. Cuire entre 10 et 12 minutes. Laisser refroidir complètement et décorer. Si la pâte colle trop à votre rouleau à pâte, remettre la pâte dans le réfrigérateur quelques minutes pour permettre au beurre de durcir.

Mes biscuits étaient relativement petits alors 10 minutes était plus qu’assez, gardez un oeil sur eux pour vous assurer d’une bonne cuisson.

Décorés par moi, Cassandra et Étienne

Glaçage Royal

C’est le glaçage que j’ai utilisé pour mes biscuits. Il est parfait pour les biscuits au sucre parce que l’on veut un glaçage qui durcira et restera beau. Il permet aussi de belles couleur vives.

1 tasse de sucre en poudre
2 c.à.t de lait
2 c.à.t de sirop d’érable
colorant

Mélanger le sucre en poudre et le lait jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène. Ajouter le sirop. Répartir en autant de couleur que l’on veut faire. Ajouter le colorant et bien mélanger. Décorer. Si votre glaçage devient un peu trop liquide, mettre dans le réfrigérateur ou ajouter un peu de sucre en poudre. Laisser reposer les biscuits décorés au moins 2 heures avant de réfrigérer.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

Recette: pâté au poulet presque trop facile

Vous allez me dire que j’ai une obsession avec Jamie Oliver. Et je ne pourrais trouver aucun argument contre. Aucun. Que voulez-vous que je vous dise!? Le mec est un génie. Il tombe sans jamais se tromper dans mes cordes. Goût, textures, méthode, tout y est. J’adore travailler ses recettes et recevoir avec un de ses plats c’est s’assurer un succès et une pluie compliments. Comme dernièrement, ma copine Shaida est venue manger et j’ai préparé cette recette de pâté au poulet.

Comfort food suprême, ce que j’aime de la méthode Oliver, c’est d’utiliser de la pâte feuilletée au lieu d’une pâte traditionnelle. Une seule couche aussi. « Vous allez me dire: Ah oui? Une seule couche? C’est pas vraiment un pâté alors… » Mais laissez moi vous dire, toute cette pâte lourde ne vous manquera pas. Promis, juré.

Pâté au poulet (presque trop facile)
4 portions (3 si on est gourmands!)
Temps: environ 30 minutes

2 poitrines de poulet coupées en cubes
1 morceau de beurre
1 bonne goulée d’huile d’olive
1 petit oignon jaune
Des oignons verts
1 chopine de champignons
3 grosses carottes
1 tasse de petits pois congelés
1 c.à.T de farine
1 c.à.T de crème 35%
1 tasse de bouillon de poulet
1 c.à.T de moutarde forte
Thym frais
Sel & Poivre
1 feuille de pâte feuilletée décongelée
1 oeuf

Préchauffer le four à 350F. Dans un chaudron, chauffer le beurre et l’huile d’olive. Lorsque le beurre est fondu, ajouter l’oignon jaune. Faites cuire doucement quelques minutes. Ajouter le poulet et poivrer généreusement. Ajouter les carottes coupées en cube. Lorsque le poulet est pas mal cuit, ajouter les champignons coupés en quarts. Laisser cuire un moment.

Ajouter la farine et bien mélanger pour recouvrir le poulet. Ajouter la crème, la moutarde, le bouillon de poulet, le thym (beaucoup! – si vous aimez) et ajuster le sel et le poivre. Ajouter les oignons verts et les petits pois. Laisser épaissir. Dans un moule d’environ 9×9 placer le mélange de poulet. Dérouler la pâte et placer sur le moule. La pâte doit être plus large et plus longue que le moule. Replier le surplus de pâte dans le moule pour bien tout couvrir. Battre votre oeuf et étendre sur la pâte feuilletée. Cuire 15 minutes au four jusqu’à ce que la pâte soit bien levée et dorée.

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

À se mettre sous la dent à Noël #4: Écorce à la pistache et canneberge

Rien de plus facile que cette recette. Encore une fois, j’ai utilisé ici des pistaches et des canneberges, mais vous pouvez utiliser ce que vous voulez. N’importe quel combo fruit séché – noix peut très bien marcher ici. Évidement, plus le chocolat sera de meilleure qualité, mieux ce sera.

Écorce à la pistache et canneberge
Donne une douzaine de morceaux
Temps: environ 30 minutes

Ingrédients
300g de chocolat noir
une grosse poignée de pistaches grillées non salées, grossièrement hachées
une poignée égale de canneberges, grossièrement hachées

Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat. Lorsque le chocolat est bien lisse, ajouter la moitié des canneberges et des pistaches. Sur une plaque à biscuits couverte de papier aluminium, étendre le mélange. Saupoudrer le reste de pistaches et de canneberges. Presser doucement pour incorporer. Réfrigérer jusqu’à ce que le chocolat ait durci, environ 20 minutes. Casser en gros morceaux.

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

Recette: meringue infaillible

Bon, je suis un peu en retard, mais voilà la recette promise: meringue infaillible même pour les n00bs. C’est la recette du livre Cook with Jamie. Personellement, j’adore la meringue, c’est un dessert qui s’apprête à toutes les sauces et occasions et qui en plus est faible en gras. Mioum!

Ingredients
Pour 6-8 portions

6 blancs d’oeufs
1 tasse + 5 c.à.T. de sucre superfin
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 300F. Dans un grand bol propre, battre les blancs d’oeufs en neige, jusqu’à ce qu’ils forment des pics. Les blancs sont assez dense lorsque vous pouvez tenir le bol à l’envers sans tout renverser. Avec votre batteur toujours en marche, ajouter doucement le sucre et le sel. Battre à pleine capacité 7 à 8 minutes.

La meringue doit être complètement lisse (si vous touchez, vous ne devez plus sentir de grains de sucre) et brillante. Faites attention a ne pas trop battre sinon votre meringue va dégonfler! C’est prêt lorsque qu’aucune goutte ne tombe de votre batteur.

comme ça!

Étendre la meringue sur une plaque à biscuits couverte de papier parchemin (pas ciré!) et cuire 1 heure, jusqu’à ce que l’extérieur soit croustillant et doré et l’intérieur gooey et délicieux!

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

À se mettre sous la dent #3: Croustillant à la meringue, chocolat, pistaches et cerises


15$ le gâteau ou 8$ demi

(réservez dans les commentaires!)

Après avoir passé 13h a faire des truffes samedi ET dimanche, j’étais plus qu’heureuse de faire cette recette de croustillant. Elle est ridiculement facile. Thank God pour Jamie Oliver. Eh oui, c’est lui qui est derrière ce petit miracle. De plus, la recette est incroyablement versatile; remplacez les pacanes par des noisettes, ou tout autre noix à votre gout, enlevez les pistaches si ce n’est pas dans vos goût et mettre que des noix, prenez les biscuits secs que vous préférez, choisissez un chocolat plus noir ou plus doux, à votre goût. Tout est possible! Si vous avez la chance de trouver de la meringue déjà toute faite, encore mieux, sinon, je vous mets ma recette dans quelques instant.

Coustillant à la meringue, chocolat, pistaches et cerises
Donne environ 10 barres

Casser les biscuits directement dans un bol. Ajouter les pacanes, les pistaches et les cerises le tout haché. Mélanger le tout. Dans un bain-marie, combiner le reste des ingrédients. Faire fondre le beurre et le chocolat. Une fois le tout mélangé, retirer du feu et ajouter le mélange de noix et de biscuits.

Dans un moule a pain (ou tout autre moule de votre choix!) mettre une pellicule de plastique qui débordera généreusement. Transférer le mélange dans le moule et bien presser. Mettre au frigo jusqu’à ce que refroidi. C’est tout!

Gardez le gâteau dans un contenant hermétique. Il se conserve bien quelques jours et sa saveur deviendra même meilleure avec le temps!

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

À se mettre sous la dent # 2: Petits gâteaux Russes

Alors ici c’est une recette pour ceux qui ne sont pas très « sucré ». Ce sont de petits sablés aux noisettes tout délicats et croustillants. Ils sont faciles à faire et plutôt jolis. Du début à la fin, pas plus de 40 minutes.

8$ la douzaine

(réservez dans les commentaires!)

Petits gâteaux Russes
Donne 3 douzaines

3/4 tasse d’huile de canola
1 1/2 tasse de farine tout usage
3/4 tasse de farine de blé entier
1/4 tasse de sucre à glacer
3 c. à T de fécule de maïs
1/8 c à t de sel
1 c à t d’extrait de vanille
3/4 tasse de noisettes finement hachées
Sucre à glacer pour décorer

Préchauffer le four à 400F. Verser l’huile dans un grand bol. Dans un autre bol, mélanger les farines, le sucre à glacer, la fécule de maïs et le sel dans un autre bol. Incorporer le mélange d’ingrédients secs à l’huile par cuillerées. Ajouter la vanille. Bien mélanger. Incorporer les noix.

La pâte sera granuleuse

Rouler la pâtes en petites boules. La pâte sera granuleuse, c’est plus facile de former les biscuits à l’aide d’une cuiller à table. Cuire les biscuits 10 à 12 minutes. Laisser refroidir 2 minutes. Lorsque les biscuits sont encore chaud, mais pas brûlants, saupoudrer de sucre à glacer.

Resaupoudrer juste avant de déguster. Garder dans un plat hermétique jusqu’à 3 jours.

1 commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël

À se mettre sous la dent à Noël #1: Truffes à l’orange

12$ la douzaine

(réservez dans les commentaires!)

Faire des truffes, si vous ne saviez pas encore, c’est vraiment très long a faire. Ce n’est pas pour rien que c’est si cher. En plus, c’est un dessert excessivement capricieux. Trop chaud et vous avez un beau gâchis, trop froid vous n’avez plus de goût. Cela dit, une truffe à température idéale: paradis sur terre.

C’était pour ma part ma 3e expérience avec les truffes. Cette recette est de loin la meilleure que j’ai faite à date. Les truffes infusées au Grand Marnier et au zeste d’orange se marient à merveille avec le chocolat noir onctueux. Pas trop sucré, pas trop amer. C’est une recette qui vaut amplement le temps qu’elle demande.

Truffes à l’orange
Donne 4 douzaines
Temps: 12-13h

3/4 tasse de crème à fouetter
1 c. à t. de zeste d’orange
2 c. à T. de sucre superfin*
2 1/2 c. à T. de jus d’orange
3/4 cup whipping cream
1 c. à T. de Grand Marnier, Triple Sec ou autre liqueur à l’orange (ou 2 c. à t. de vanille)
8 oz (227g) de chocolat noir (45%-65%) grossièrement haché
1/2 tasse de cacao
8 oz (227g) de chocolat noir (45%-65%) grossièrement haché

Combiner la crème, le zeste, le jus d’orange, le sucre et le Grand Marnier dans un petit chaudron. Faire chauffer doucement jusqu’à fumant, mais ne pas laisser bouillir. Lorsque frémissant, retirer du feu et laisser reposer 10 minutes.

Alors que la crème refroidit, faire fondre les premiers 8oz de chocolat dans un bain-marie. Retourner le mélange de crème sur le feu et refaire chauffer. Lorsque frémissant, incorporer la crème au chocolat en passant le mélange de crème dans un tamis pour enlever le zeste. Laisser reposer 2 minutes.

Préparer un moule avec du papier aluminium, laisser les bords dépasser. Avec une cuiller sèche et propre, commencer à mélanger la crème et le chocolat. Le mélange semblera séparer, mais continuer de brasser jusqu’à ce que complètement homogène. Verser dans le moule. Laisser reposer 3 à 4 heures. Lorsque complètement refroidi, mettre au réfrigérateur 6h à 2 jours.

Préparer une plaque à biscuit avec du papier aluminium. Transférer le chocolat sur un planche à découper. Avec un couteau coupant, faire 4 part égales. Emballer individuellement et mettre au congélateur 30 minutes. Travailler un quart à la fois. Couper en 12 morceaux égaux. Sans trop manipuler la ganache, rouler en petites boules. Placer sur la plaque a biscuits. Remettre au congélateur 1 heure jusqu’à ce que bien froid.

Attention c'est salissant!

Faire fonde la 2e moitié de chocolat au bain-marie. Sortir les petites boules, 12 à la fois, et avec une fourchette, rouler dans le chocolat. Bien secouer pour n’avoir qu’une petite couche de chocolat. Rouler dans le cacao. Répéter avec toutes les truffes. Réfrigérer jusqu’à ce que les truffes soient bien refroidies.

Garder dans un pot hermétique jusqu’à 2 semaines.

* si vous n’avez pas de sucre superfin, vous pouvez en mettre dans votre robot et le rendre plus fin de cette façon.

2 Commentaires

Classé dans À se mettre sous la dent, À se mettre sous la dent à Noël