Quand la réalité rattrape la science-fiction

Branislav Kropilak est un artiste d’origine slovaque des plus étonnant. Il photographie la relation entre l’Homme et la technologie d’une manière que je n’avais jamais vu encore. Biensur, ce n’est pas le premier photographe industriel que je vois et aime, mais Kropilak me donne l’impression de vivre dans un monde sci-fi. J’adore quand on me fait voir les choses à priori banales d’une autre manière. Son œuvre gravite autours du design industriel, de l’architecture et de l’urbanisme fusionné avec un souci de la géométrie et de la perspective parfaite.

Je vous mets ici sa série « Billboards », mais Kropilak explore également les portes d’entrepôt, les usines, les pompes à essence, les trains, les garages. Tout est .

Poster un commentaire

Classé dans Architecture, Arts, Musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s