Recette: gâteau au chocolat (qui goute un peu le jos louis) et crémage onctueux au chocolat

Je vais partager ici une recette super facile, très classique, rien de fou, hors de l’ordinaire, surprenant ou autre qualificatif du genre. Non. Ici, maintenant, on parle du bien fait, vite fait. Je vais partager avec vous une recette absolument fool-proof qui saura plaire à tout aimant de gâteau au chocolat. Le gâteau qui en résulte est tellement moelleux que c’est comme prendre une bonne bouchée de nuage. Le secret? La tasse de café chaud qu’on rajoute au dernier moment.

Pour un gâteau double 9″
adapté de Baked Bree
1 3/4 tasse de farine
2 tasses de sucre
3/4 tasse de cacao (préférablement « dutch processed »)
2 c. à t. de bicarbonate de soude
1 c. à t. de poudre à pâte
1 c. à t. de sel
1 tasse de babeurre
2 oeufs température pièce
1/2 tasse d’huile végétale neutre
1 c à t. de vanille
1 tasse de café frais fait

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sucre, le cacao, le bicarbonate de soude, la poudre à pâte et le sel. Bien mélanger. Dans un autre bol, combiner le babeurre, les oeufs, l’huile et la vanille. Ajouter les ingrédients « mouillés » au ingrédients secs. Au dernier moment ajouter le café chaud. Le mélange sera assez liquide. Résistez à l’envie de trop mélanger, cela rend les pâtisseries plus lourdes et ce n’est absolument pas le résultat voulu!

Verser le mélange dans deux moules 9″ préparés. Cuire au four entre 30 à 40 minutes à 350F jusqu’à ce le gâteau passe le test du cure-dent. Laissez refroidir dans le moule environ 30 minutes puis ensuite complètement sur une grille.

Pour une grosse « batch » de crémage au chocolat
2 bâtons de beurre température pièce (1 tasse)
2 1/2 tasses de sucre à glacer
1/2 tasse de cacao
1 c. à t. de vanille
2-3 c à T. de crème a fouetter

Crémer ensemble le beurre et le sucre à glacer. Ajouter graduellement le cacao, vraiment doucement sinon il y aura du cacao partout! Ajouter juste ce qu’il faut de crème pour avoir une bonne consistance. J’ai eu besoin d’à peine une c. à T. Ajouter la vanille.

Il ne reste plus qu’à égaliser les gâteaux et à crémer. Dans ce cas-ci j’ai ajouté de la barbe à papa parce que c’était pour un thème de cirque, mais attention, si vous voulez faire pareil il faut mettre la barbe à papa juste avant de servir sinon l’humidité du crémage va dissoudre la barbe à papa et c’est pas super joli… Je l’ai appris a mes dépends.

Voilà! Simple comme bonjour!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans À se mettre sous la dent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s