Let’s make up II

Mlle Mayhem take on Thakoon

 

10

Le SUV s’engage enfin dans l’allée menant à l’hôtel Marataba et Hope pousse un soupir de soulagement. Le trajet de trois heures entre Johannesburg et l’hôtel fut pénible et le chauffeur peu bavard. Une dernière fois avant de quitter le confort climatisé du véhicule, elle vérifie son fond de teint à l’aide de son miroir compact, applique une dernière couche de rouge hydrabase rich coral de Chanel et attache ses longs cheveux bouclés en queue de cheval décontractée.

marataba-1-gd

Le décor est à couper le souffle. De grands arbres produisent un peu d’ombre autour du site, mais les environs sont couverts d’une steppe aride parsemée de petits arbustes tordus. C’est la fin de la journée et la lumière commence à prendre un teint doré. Hope imagine déjà les teintes mauves et roses qui entacheront le ciel et les montagnes au crépuscule. Un sourire lui vient aux lèvres.

Un coup d’œil à sa montre lui indique qu’elle est pile poil à temps; juste assez en retard pour qu’Adrian soit impatient de la voir et pas assez pour qu’il  soit agacé du délai. Elle enfile ses Clubmaster noires et accepte la main que le chauffeur lui tend. Elle glisse gracieusement hors du véhicule et atterrit sur le haut de ses Giuseppe Zanotti de 5 ½ ‘’ . Le soleil d’Afrique du Sud est puissant en cette belle journée d’été. Hope réajuste son sac Steve Madden et se dirige d’un pas décidé vers le lobby de l’hôtel. Ses longues jambes blanches font compétition au beige de ses shorts Labour of Love et le vent fait gonfler sa chemise Diza de soie noire. Elle s’imagine déjà allongée sur le bord de la piscine à se faire bronzer et siroter des cocktails exotique tout en travaillant sur son teint de bronze. Le court trajet du 4×4 à l’hotel lui fait déjà regretter le choix de ses souliers qui lui entaillent les pieds et elle rêve d’enfiler ses Margiela à semelle plate dès qu’elle sera installée dans la suite. Elle en est encore à ses souliers quand de grands bras fort la soulèvent du sol et la fait tournoyer à une vitesse folle. Adrian dépose Hope qui éclate de rire. Le préposé du Marataba sourit tendrement à la vue du couple qui s’avance, main dans la main, vers son comptoir. Entre temps le chauffeur a déchargé les valises de Miss Hawthorne et un valet prends soins des lourds paquets de luxe de la jeune héritière.

Alors qu’Hope signe les papiers nécessaire à son inscription, Adrian lui susurre des mots doux au creux de son oreille et dépose des baisers sur son cou. Dans un empressement enfantin, le couple se poursuit jusqu’à leur suite en criant et riant. À peine entré dans la chambre Adrian attrape Hope et lui retire son cardigan Alexander Wang et s’emmêle les doigts sur les petits boutons de sa blouse lorsque le valet arrivé avec les bagages de Miss Hawthorne les interrompt. D’une voix étouffée de fou rire, Hope demande au jeune homme de tout laisser devant la porte en lui promettant de le retrouver plus tard pour son pourboire.

04


Mlle Mayhem take on… Thakoon, inspiré par la collection Resort 2010 du designer Thakoon Panichgul et l’incroyable hotel Marataba (où j’aimerais aller un jour…) en Afrique du Sud. Les liens vers les vêtements sont comme toujours sur Polyvore.

Let’s make up est une création de MlleM et ses personnages sont complètement fictifs, malheureusement.

1 commentaire

Classé dans Let's Make Up!, Mlle Mayhem Take on...

Une réponse à “Let’s make up II

  1. Maintenant que la réunion est confirmée, espérons que Blur passe au Québec cette année !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s