Tableau de chasse: Funambule

13 février 2009 : Funambule

J’ai un peu honte de cette histoire parce que je crois bien avoir fait mal à une personne vraiment bien (je suis douée pour envoyer des signaux contradictoires). Lorsque j’ai vu que mon histoire tournait en rond avec Lenin, j’ai décidé de courir un deuxième lapin. En fait, pas d’en courir deux en même temps, mais de prévoir lorsque j’aurais perdu le premier. Ce deuxième lapin était Funambule.

Pour être complètement honnête, Funambule m’intéressait bien avant mon aventure avec Lenin, mais lui ne semblait pas me porter d’attention particulière. C’est une histoire de mauvais timing.

Un jour, Funambule m’a invité à aller faire des bulles de savon au parc, mais il a plu. Loin de se décourager, il m’a invité au musée quelques jours plus tard. J’ai accepté avec joie et j’ai passé un moment merveilleux en sa compagnie. Funambule était un peu comme mon miroir. J’avais fréquenté beaucoup de garçons qui étaient mon contraire, mais avec Funambule c’était différent. Nous avions les mêmes passions, les même goûts, les mêmes appréhensions, le même cœur brisé et le même béguin inavoué l’un pour l’autre.

Je lui ai parlé de Lenin (tout de même) et de ma frustration. Funambule m’a dit être familier avec le sentiment. Qu’il cherchait lui aussi quelqu’un qui ne voudrait pas jouer. Pas comme ça en tout cas. Rétrospectivement, je me demande s’il  m’envoyait des messages subtils… ou si c’est moi qui invente tout ça. Cela dit, je ne saurai jamais parce que je l’ai planté là quand mes yeux se sont ouverts sur une toute autre chose.

Je m’en veux parce que je sais très bien que cette histoire aurait pu se poursuivre. Peut-être que ça l’aurait marché, peut-être que non. Je ne saurais jamais. J’avais le choix entre deux voies et j’ai pris la troisième.

Néanmoins, je porte toujours Funambule dans mon cœur. Il y a une place particulière et je suis toujours très contente de le voir. Je ne sais pas à quel point il partage mes sentiments, j’ai de la misère à m’exprimer, mais quand nos regards se croisent, il y a autre chose qui n’est pas de l’amour, ni du flirt, pas vraiment de l’amitié, pas une once de rancœur, ni même un si suspendu dans le temps, non rien de tout ça, c’est différent. Autre chose.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tableau de Chasse, Tranche de vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s