Tableau de chasse: Z

4 février : Z

Après le secondaire je me lançai dans une aventure complètement folle ; je suis allé travailler pour Parcs Canada à Jasper, en Alberta complètement seule dans le cadre de Young Canada Works. Du groupe de 14, j’étais la seule francophone et mon anglais était approximatif. J’ai rencontré Z dans ce programme.

Il m’appelait Frenchie et moi je l’appelais Brown Boy. Nous étions inséparable. Il y avait entre Z et moi une complicité fascinante et étonnante. Je n’avais jamais eu d’ami aussi proche. Lui avait une copine qui l’attendait à Toronto et moi j’étais beaucoup trop naïve pour réaliser que j’étais en train de tomber en amour. Alors il ne s’est rien passé.

Nous pouvions voir nos superviseurs rester sur leurs gardes et les regards des autres jeunes, mais leurs appréhensions coulait sur nous comme de l’eau et nous étions heureux. C’était simple et terriblement naturel.

Je suis revenue à la fin de l’été complètement transformée et lavée de tout mon mal être du secondaire, mais aussi avec un cœur brisé. Enfin…  je croyais que je pleurais parce que mon aventure était terminée, mais avec du recul, quelques années même, je pris conscience que j’étais alors en peine d’amour. Un amour inavouable et fantôme entre Z et moi.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tableau de Chasse, Tranche de vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s