Archives mensuelles : juin 2008

I want to be a hero – just for one day

Heroes Logo

J’ai toujours été et serai probablement, désespérément, et pour toujours, une fan de super héros.

Je ne sais pas, ça doit être dans mes gênes ou quelque chose du genre. Je suis née avec une passion absolue pour le monde totalement déserté de réalisme des bandes dessinées. Mon père était (est, je devrais dire) un grand fan de X-mens, Iron Man, Hulk, Thor –inutile de vous expliquer que je suis du clan Marvel– et il nous a transmit, à moi et à ma sœur ce goût étrange pour des petites filles pour les hommes « évolués ».

Je dois dire que dernièrement je suis choyée; Iron Man était du bon gros entertaining comme je l’aime et The Incredible Hulk a satisfait ma soif de grognements et de tapochage entre monstres. Mais ce qui me fait « kiffer à max » ces jours-ci c’est la superbe télé-série Heroes de Tim Kring.

Durant le temps des fêtes, Mathieu et moi avons dévorés la première série d’une traite –je n’ai pas le poste NBC chez moi alors il faut regarder sur DVD, ce qui est bien mieux parce qu’il n’y a pas d’attente entre les épisodes-, réduisant ainsi au minimum notre vie sociale et parlant et spéculant sans cesse sur l’histoire. Nous avons aussi abusé de l’application super-heroes sur Facebook jusqu’à satiété. Ce qui a quand même pris pas mal de temps, question d’avoir ramassé tous les super-powers… (na-na-nère, j’ai été la première a tous les posséder!)

Bon, bref, je m’étends. Tout ça pour dire que nous avons commencé la saison 2 –pas encore en DVD, mais tout ce trouve par les temps qui courent– et la folie recommence de plus belle. Je suis juste triste que la série soit coupée de moitié à cause de la grève des scénaristes.

J’ai pas encore fini la saison 2 que j’anticipe la 3e qui se nommera Villains. Et comble du nirvana héroïque; je viens de découvrir sur le tard qu’il y a également une bande dessinée de Heroes qui pousse plus loin l’histoire et tout et tout.

Je vous jure, cette série passera à l’histoire. La série a même son propre wikipedia! Donc voilà, si vous vous demandez ce que je fais, eh bien, je bave devant Milo Ventimiglia, (must-see link…) c’est ça que je fais.

Official Heroes WS
Wiki Heroes

Publicités

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Tranche de vie

Vacances

Virginia is for lovers - Alexandra Agagnier

Non, je n’ai pas encore abandonné ma résolution de réécrire dans ce blog, j’étais juste parti en semaine de vacances bien méritées au bord de la plage. Une semaine bien remplie et mémorable en tout point.

Nous sommes allés à Virginia Beach, Virginie, Etats-Unis d’Amérique (plus précis que ça vous sauriez que nous étions au lot 189 du KOA sur le boulevard General Booth (je sais je sais, qui ne rêverait pas d’un nom de même?)). Nous, c’est moi-même, Mathieu et Alexandra. Notre moyen de transport? Ma petite Civic remplie à raz bord de deux tentes, deux matelas gonflables dont un qui se dégonfle durant la nuit,une énorme glacière, nos maillots de bain, serviettes, chaises de plage, parasol ainsi que les 5 paires de souliers d’Alexandra. Une semaine de rêve remplie de soleil et de détente.

Je n’ai jamais mangé autant de fast food de ma vie! Nous avons pas mal tout testé excepté le PFK parce que même avec une crise d’insolation, nous ne sommes pas assez débiles pour croquer là dedans, le Taco Bell parce que nous avons tellement entendu d’histoires sordides à leur sujet que j’ai des hauts de cœurs rien qu’à y penser, Roy Rogers pour la bonne raison que leur menu est entièrement brun et Nathan’s Famous parce qu’il servent des hot-dogs géants avec du chili dedans et beurré avec du cheez-wiz. No joke. J’ai bien pris 5 livres de gras, ce qui est plutôt fâcheux pour le port du bikini…

A part la gastronomie, nous avons pu profiter de la belle plage toute neuve de Virginie, des autoroutes sans nid de poule, de la chaleur constante de la place, du bonheur de payer quasiment pas de taxe. Mathieu s’est vautré dans les Malboro introuvables chez nous, Alexandra s’est payé la traite avec une nouvelle caméra et des boites de taffy à l’eau de mer (miam!) et moi je n’ai rien ramené excepté de la Solarcaine pas efficace pour les coups de soleil que nous avons attrapés.

Nous avons aussi eu la chance d’acheter du vin pour VRAIMENT pas cher, on parle de 3$ pour une bouteille de rosé chez Wal-Mart, ou bien du Yellowtail-Shiraz à 1,15 litre pour un gros 8,50$ (chez nous il est environ 13 la bouteille de 750 ml.) acheté dans un dépanneur Redneck.

Nous avons résisté à la tentation d’acheter :
Une grange Amish
Une porte dans une ventre de garage
Une sacoche en latex cheap avec des motifs psychédéliques brillants rose et orange
Une statue-toutou de singe qui chante une toune crooner et qui danse en même temps.
Un porte crayon avec des dauphins en plastique dans de l’huile colorée bleue à l’intérieur
De la salsa « creamy »
Des funnyunhs (des croustilles aux oignons)
Des biscuits Pillsbury avec le drapeau américain dessus.
Un chapeau de cow-boy vert fluo dégradé avec des coquillages blanc cousu dessus.
Etc.
Etc.
Etc.

On a tellement vu de choses étranges, que je ne me souviens plus de tout. Par exemple j’ai particulièrement été troublée par les Wal-Mart Supercenter ouverts 24 heures. C’est tellement gros, ça n’a plus de bon sens. Pas étonnant que ça fait fermer toutes les industries locales. Et finalement la grosseur des frites et liqueurs dans les combos au restaurant. Leurs petits sont nos gros medium, c’est terrible! Au McDo, les croquettes viennent en 10 morceaux seulement, pas 6…

Ça fait pas mal le tour des belles choses que j’ai vues, je crois. Évidemment, il y aurait tout plein de choses à dire et a raconter, mais hors contexte c’est bizarre un peu.


Photo par Alexandra.

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie, Voyages

J’feel geek

Geek

J’me sens geek ces derniers temps. Je sais pas trop pourquoi, on dirait qu’il y a une régression dans ma ligne temporelle. Dimanche dernier en après-midi j’écoutais Merlin avec Mathieu (copain formidable) et malgré les effets spéciaux terribles et les erreurs anachroniques monumentales, ben j’ai aimé ça. De même que lorsqu’on a écouté The Golden Compass, j’ai eue une envie terrible de replonger dans La Citadelle des Ombres (méga-série fantastique de 14 tomes). Bizarre bizarre.

J’ai même un rush incroyable d’écriture. Je réécris mon récit fantastique que j’ai produit pour mon projet personnel à la fin de mon secondaire. My god! L’original est terrible! Aucune structure, Harry Potter style, mais en mauvais, écrit par une fille de 16 ans… J’arrive pas a croire qu’à l’époque j’ai eu un fichue de bonne note pour ça. J’ai même envoyé la choses à un éditeur. C’est gênant!

Image: Jana Schirmer

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie