Heart in a box

Heart in a box

Je suis ensevelie sous les boîtes! Le grand packtage a commencé cette semaine. Il faut savoir que j’ai toujours habité dans mon petit village. Je n’ai jamais déménagé. Ma maison; ça toujours été mon petit semi-détaché au pays des pommes et conséquemment, durant mes 20 années dans cette maison, j’ai amassé une TONNE de junk.

Aujourd’hui j’ai attaqué ma garde-robe. Il faut savoir une autre chose. Je n’ai jamais utilisé ma garde-robe comme il se doit, c’est-à-dire y accrocher du linge. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours préféré mes tiroirs, même pour les chemises et robes. Alors donc, évidemment, la moitié de ma junk c’est retrouvé dans mon garde-robe. Du plancher au plafond. J’ai rempli ma garde-robe jusqu’à l’âge d’environ 14 ans et je ne l’ai plus ouverte avant aujourd’hui.

Sans rire, j’ai jeté et mis au recyclage trois énormes sacs orange. J’ai retrouvé mes cartes de fête précieusement gardées de 1 à 14 ans, mes livres de bricolage de la maternelle, des kits de science, des kits pour faire du savon, des souliers, des souliers, des souliers, mes souliers de ballets. Dans ma boîte de pointes, de chaussons tout usés, j’ai aussi trouvé mes deux paires de souliers charcoals. Les souliers charcoals sont les souliers noirs que portent les danseuses de cabaret, le talon assez large et le devant rond. Et à ma grande surprise; ils me font. Et le meilleur dans tout ça; c’est qu’ils sont à la mode. Au milieu de ma junk, j’étais aux anges. Un sourire fendu d’une oreille à l’autre.

J’ai gardé mes cartes de fête, jeté mes bricolages stupides de maternelle, les kits de science et de fabrique de savon, tout plein de souliers, mais j’ai gardé mon attirail de ballerine.

Dans tout ce bazar, j’ai retrouvé des trucs que je croyais avoir jeté depuis belle lurette. J’ai aussi trouvé les premières lettres d’amour que j’ai reçues (il faut croire que j’ai continué à remplir ma garde-robe après mes 14 ans, finalement), j’ai trouvé un magnifique chandail rouge que je vais transformer pour mettre au goût du jour et un ancien costume de compétition de ballet argent qui fera fureur dès que je l’aurai rafistolé.

J’adore faire le grand ménage et fouiller les souvenirs. J’adore moins passer 45 minutes au téléphone pour ploguer notre appartement à internet. J’adore regarder mon chat virer fou dans le bordel de ma chambre. J’adore moins me couper avec des feuilles. J’adore écouter David E. Sugar en faisant tout ça alors ça va.

David E. Sugar – Bank Tax Bank

David E. Sugar – Golden Skans (Klaxons Remix)

The Full Box par Hypocrisie

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s