Archives mensuelles : juin 2007

Heart in a box

Heart in a box

Je suis ensevelie sous les boîtes! Le grand packtage a commencé cette semaine. Il faut savoir que j’ai toujours habité dans mon petit village. Je n’ai jamais déménagé. Ma maison; ça toujours été mon petit semi-détaché au pays des pommes et conséquemment, durant mes 20 années dans cette maison, j’ai amassé une TONNE de junk.

Aujourd’hui j’ai attaqué ma garde-robe. Il faut savoir une autre chose. Je n’ai jamais utilisé ma garde-robe comme il se doit, c’est-à-dire y accrocher du linge. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai toujours préféré mes tiroirs, même pour les chemises et robes. Alors donc, évidemment, la moitié de ma junk c’est retrouvé dans mon garde-robe. Du plancher au plafond. J’ai rempli ma garde-robe jusqu’à l’âge d’environ 14 ans et je ne l’ai plus ouverte avant aujourd’hui.

Sans rire, j’ai jeté et mis au recyclage trois énormes sacs orange. J’ai retrouvé mes cartes de fête précieusement gardées de 1 à 14 ans, mes livres de bricolage de la maternelle, des kits de science, des kits pour faire du savon, des souliers, des souliers, des souliers, mes souliers de ballets. Dans ma boîte de pointes, de chaussons tout usés, j’ai aussi trouvé mes deux paires de souliers charcoals. Les souliers charcoals sont les souliers noirs que portent les danseuses de cabaret, le talon assez large et le devant rond. Et à ma grande surprise; ils me font. Et le meilleur dans tout ça; c’est qu’ils sont à la mode. Au milieu de ma junk, j’étais aux anges. Un sourire fendu d’une oreille à l’autre.

J’ai gardé mes cartes de fête, jeté mes bricolages stupides de maternelle, les kits de science et de fabrique de savon, tout plein de souliers, mais j’ai gardé mon attirail de ballerine.

Dans tout ce bazar, j’ai retrouvé des trucs que je croyais avoir jeté depuis belle lurette. J’ai aussi trouvé les premières lettres d’amour que j’ai reçues (il faut croire que j’ai continué à remplir ma garde-robe après mes 14 ans, finalement), j’ai trouvé un magnifique chandail rouge que je vais transformer pour mettre au goût du jour et un ancien costume de compétition de ballet argent qui fera fureur dès que je l’aurai rafistolé.

J’adore faire le grand ménage et fouiller les souvenirs. J’adore moins passer 45 minutes au téléphone pour ploguer notre appartement à internet. J’adore regarder mon chat virer fou dans le bordel de ma chambre. J’adore moins me couper avec des feuilles. J’adore écouter David E. Sugar en faisant tout ça alors ça va.

David E. Sugar – Bank Tax Bank

David E. Sugar – Golden Skans (Klaxons Remix)

The Full Box par Hypocrisie

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

St-Jean de merde

Alors voilà, je suis toujours à la maison avec du temps libre monstre. J’en profite pour dépenser beaucoup d’argent et me baigner. Dolce Vita à fond la caisse résume assez bien ma situation. Je devrais retourner dans mon entrepôt la semaine prochaine, mais ça fait un mois qu’on me dit ça. Sinon, je déménage le 9 juillet et j’ai drôlement hâte. Je vais y résider toute seule pendant environ un mois, on verra bien ce que ça va donner…

Pour ce qui est du week-end, chaque St-Jean qui passe me déçoit un peu plus. Sérieusement, j’ai de la misère à comprendre ce qui est cool dans le concept; on se beurre la face en pochoir fleur de lys comme si le Québec nous intéressait vraiment et on se pète la face dans une caisse de Bleue. Ok ça va si on est entre amis et qu’on se la coule douce toute la nuit, mais faire 2 heures de route pour aller burfer sur les plaines? Euh…

Je suis allé faire un tour au très hypé Bridge Burner dimanche et là aussi grosse déception. En fait, c’était pas si mal. Le concept était franchement génial, l’endroit cadrait à la perfection avec la crowd, le set-up un peu bancal était charmant, mais la musique était absolument intolérable. Je ne comprends pas pourquoi Ghislain Poirier et compagnie ont mis cette merde de hip-hop commercial dégueulasse. Et je comprends encore moins la crowd d’avoir fait semblant d’aimer ça (en fait, j’ai plus eu l’impression qu’il y avait une petite bande à l’avant qui trippait et le reste du monde faisaient plus acte de présence que d’autre chose). Quand on à la chance d’avoir fait déplacé la crème des hipsters il faudrait au moins avoir la décence de passer de la musique qui fitte avec sa foule. Les photos de l’événement sont superbes, mais essayez pas de me faire à croire qu’il y avait 1500 personnes sous le pont. 500 au maximum, faut pas charrier.

Moi j’aurais aimé entendre du Surkin, du Calvin Harris, du Bitchaa Bitcha Ya Ya Ya, du Klaxons!

J’ai plus d’espoir pour Chinese Stars demain au Zoo et au Party de New Ravers on the Block ce samedi. Là je vais l’avoir mon son.

Calvin Harris – This is the industry

Surkin – Les matins de Paris (Tekilatex remix)

Bitchaa Bitchaa Ya Ya Ya – Fuck Friend


Photo par Lorseau

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress

Bénédiction

Bénédiction

Fuck off la CSST, c’est pas vrai que je vais attendre 2 semaines avant de pouvoir commencer à me guérir. Je suis allé chez le physio de mon propre chef et vous savez la pire? Une seule séance. That’s it. That’s all. En fait c’était plus des entorses que des tendinites. J’ai des petits exercices à faire, mais rien de plus.

Je peux retourner au travail, continuer de me droguer aux anti-douleurs pendant encore un moment puis ça va passer. J’ai eu une belle semaine de congé forcé (que je n’avais même pas demandé). Je m’en tire plutôt bien. J’ai seulement les poignets pas très forts. Alors qu’une femme devrait avoir une force de 50, j’en ai 22. Et mes os bloquent. Et l’articulation ne plie pas correctement. M’enfin, comme je peux retourner au travail, je peux aussi retourner sur mon portable.

Photo magnifique par Ciril Jazbec

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Q

Q

Aujourd’hui, je me suis mis dans la tête de répondre aux 1750 questions du livre The Essential Quiz Book du magazine Q sans regarder une seule fois dans les answer sheets.

J’avais déjà écrit quelques lignes sur mon amour inconditionnel pour le magazine britannique Q l’été dernier, mais laissez-moi vous rappeler encore une fois pourquoi il vaut son 12$ ou £3,60 si vous avez la chance de vivre dans le bon pays (la revue coûte moins cher qu’une ride de métro. Y’a des choses que je ne comprends pas dans ce bas monde).

Q a mon âme parce qu’elle a cet (quasi) objectivité, cette manière d’aborder les sujets que je ne retrouve dans aucun autre magazine. En fait, la revue qui lui ressemble le plus c’est le magazine Mixte, en France. Pour ce qui est du Canada, je dois dire qu’on est plutôt mal équipé. Il y a bien Filter, aux Etats-Unis, mais beaucoup moins constant et puis je déteste le SPIN.

Alors donc. Les collaborateurs de Q sont intelligents, doués. Ils aiment la musique. Paul Rees sait choisir son équipe et chaque numéro de Q est une bible en soit. Le layout de la revue est clean, efficace. Les photographies sont choisies avec soin et surtout, surtout, Q a cet humour cynique, incroyablement incisif que seuls les anglais savent manier avec autant d’efficacité. Le seul défaut que j’y ai trouvé c’est qu’on y parle trop d’Oasis. Mais, est-ce que qu’on peut trop parler d’Oasis?

Vous voyez le topo? Q c’est de la bombe. Et quand Q lance un petit bouquin de 160 pages, c’est rien pour vous pousser à récupérer le sommeil que vous coupez sans scrupules. The Essential Quiz Book est ma nouvelle lubie, mon nouveau défi de taille. C’est un peu comme Quelques arpents de pièges sans la plaque de jeu laide. C’est 1750 questions vachement difficiles sur l’univers de la musique de 1950 à maintenant. C’est 1750 questions qui vont m’obséder jusqu’à ce que j’y aie répondu une par une. Ça commence maintenant. Vous avez une idée du nom du bar de Reykjavik co-tenu par Damon Albarn?

Oh, et en passant, j’ai maintenant une tendinite dans les deux poignets. Je suis officiellement manchot et pour cette raison plus que valable, je vais être très peu présente sur mon blog dans les prochains temps. Joie joie joie.

3 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Lectures, Tranche de vie

Puke a Rainbow

Eurgh!!

Est-ce qu’il y a une place plus désagréable pour sortir que les Foufounes Électriques? Sérieusement pourquoi est-ce qu’il y a du monde qui vont là? Pourquoi est-ce qu’il y a BEAUCOUP de monde qui vont là?

J’aime encore mieux aller dans un bar miteux et pouvoir au moins boire une bière tranquille avec mes amis que de me faire pousser par une foule de gosses de 16 ans en gougounnes! Et si je veux danser, je vais à une place qui a un dancefloor décent. Le monde des Foufs est générique, la musique très ordinaire, c’est sale, c’est moche, c’est sur Ste-Cath. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi j’ai fait la file pendant 25 minutes sous la pluie pour de la bière dégueulasse et une crowd si peu intéressante. Plus jamais jamais je n’irai là. Je me souviens pourquoi je n’y était pas allé depuis mes 17 ans.

Puke a rainbow

4 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie