Archives mensuelles : avril 2007

Their Love I Will Admire

Their Love I Will Admire

Enfin! On sait maintenant que le nouvel album d’Interpol se nommera Our Love to Admire. Le disque sortira le 10 juin, c’est maintenant officiel. Our Love to Admire aura 11 pièces. Toujours pas de leak. Mais comment ils font?

Our Love to Admire tracklisting:

1. Pioneer to the Falls
2. No I in Threesome
3. The Scale
4. The Heinrich Maneuver
5. Mammoth
6. Pace Is the Trick
7. All Fired Up
8. Rest My Chemistry
9. Who Do You Think
10 Wrecking Ball
11 The Lighthouse

Photo de Jelle Wangenaar

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Musique

Samedi

Samedi midi. La pièce baigne dans une lumière fade, grise. Des gouttes de pluie s’écrasent contre la fenêtre du salon, d’autres sur le lilas mi-mort, mi-vivant de l’autre côté de la vitre. Le motif que l’eau crée sur le verre donne à mon visage une apparence indigène, un tigré beige et gris pâle.

J’ai froid, l’eau s’évapore lentement de sur ma peau. Je suis enroulée dans une serviette de bain, assise en boule sur le divan de cuir. Mes cheveux rouges partent en flèches dans tous les sens, les poils de mon chat restent collés à ma paume mouillée, à mes cils pendent des larmes.

Je ne suis pas triste, je ne fais qu’entendre les paroles magnifiques de Rufus Wainwright qui joue dans le meuble de son juste à ma droite, après la fenêtre. C’est ainsi pendant douze pièces, jusqu’à ce que ma peau soit sèche. Et après, le temps repart et je suis en retard pour le reste de ma vie.

Je pense que ma main est brisée.

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Musique, Tranche de vie

Mon Coeur en Miettes

On fait quoi on apprend que SON idole (la première, celle au top de la liste)ne fera plus de spectacle après 2007? Qu’il ne fera tout simplement plus de musique? Tout ça parce que la Machine l’a brisé et l’a dénaturé. Le coeur, à 24 ans, n’y est plus. Toute la merde médiatique a tué son talent immense. On fait quoi, hein?

On pleure.

Et après?

On pleure encore une bonne shot et puis on regarde, complètement désespéré, si c’est possible de se rendre à Londres au mois de novembre pour regarder une vraie étoile s’éteindre accompagné d’un orchestre symphonique.

Je suis en deuil jusqu’à la fin des temps.

“Unfortunately there’s this need I think sometimes, this mode in people that means they will take one record of a musician, or an artist’s first painting, or what they think is their greatest, and then use that as an icon to judge the rest of their work. And I’ve always found that very boring, and almost quite rude in terms of letting a musician explore new work and be creative for the rest of their life. To have one piece of work you did when you were 18 be the work that people say ‘that’s what Patrick Wolf was,’ you might as well tell me never to write another record in my life.”


Photo d’Andrew Kendall, mon nouveau photographe fétiche.

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress

L’été commence officiellement le 30 avril

L'été commence officiellement le 30 avril

Dans mon village, comme dans tout bon village qui se respecte, nous avons une cantine.

Une.

Mais c’est une vraie de vraie cantine. Dans le genre ancienne roulotte qui n’a pas bougée depuis des siècles. Il y a encore des roues dessus, mais elle est bordée d’une petite clôture en plastique qui imite le bois. Il n’y a pas de place à l’intérieur. La salle à manger : c’est le terrain des proprios.

Dans mon village, notre cantine s’appelle Cantine Simone. Et Simone, c’était la maman d’un de mes copain au primaire. Pas besoin de vous expliquer qu’Alexandre avait les parents les plus cool au monde. Come on, est-ce qu’il y a un métier vraiment mieux que celui de faire des hot-dogs steamés?

Quand j’étais plus petite et que j’avais pas encore découvert les sushis, le top de la classe c’était de se ramasser assez d’argent de poche pour pouvoir se payer une poutine durant l’heure du dîner. On se ramassait une gang de jeunes et on se dépêchait de descendre la côte qui séparait l’école et la cantine.

Sur l’heure du dîner, c’est assez long se faire servir parce que la moitié des employés de Lassonde vont manger là et il y a aussi les camionneurs de chez Robert transport. Mais bref, on engloutissait notre poutine sur les tables dehors, heureux comme ça se peut pas et on regardait le monde passer en bicycle dans la rue. Les moins chanceux d’entre nous apportaient simplement leur lunch avec eux et nous quêtaient des frites.

C’était immanquable, ces jours-là, on arrivait toujours après la cloche parce qu’on faisait un crochet par le parking de la caisse Populaire pour se laisser rouler en bas de la pente en gazon.

C’est à cette cantine que j’ai découvert la poutine. Et c’est Simone qui fait la meilleure. Pas de cochonneries là dedans, non, rien que des patates biens grasses, de la sauce secrète et du fromage en grain squick squick. Aucune autre poutine n’a gagné mon cœur. Jamais. Pas même le Den-Lou de Victo, pas même la chic Banquise de Montréal.

Le truc avec la cantine Simone, c’est que puisque c’est une vraie cantine construite dans une vraie roulotte et qu’il n’y a pas de salle à manger, c’est fermé durant toute l’année, sauf l’été. Les gens du village profitent donc du poulet frit Chester bien comme il faut durant la saison bénite et le reste de l’année, ils errent, l’âme en peine, sur la principale.

J’écris tout ça parce que je piquait par le parking de la caisse Populaire pour me rendre au bureau de poste et j’ai vu l’enseigne chez Simone qui annonçait son ouverture le 30 avril. Alors donc, l’été, ça commence officiellement le 30 avril.

Sunbath par le plus que talentueux Marc Brunet

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Damn Boy

Damn, Boy

Qui l’aurais cru? Voilà même pas un an, si on m’avait dit que je me payerais un billet pour aller voir Justin Timberlake au centre Bell, je me serais étouffée de rire devant votre face. Mais les temps changent… et j’y vais avec deux collègues de travail au mois d’août.

Et à vous dire bien franchement, je suis toute excitée même si c’est dans trois mois. Ça va être beau le jour même.

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Musique, Tranche de vie

Le clin d’oeil est un art qui se perd

Le clin d'oeil est un art qui de perd

Je ne sais pas pourquoi je pense à ça depuis un moment déjà, mais le clin d’œil est un art qui se perd. Où qui n’a jamais vraiment eu de temps de gloire, je ne sais pas trop.

Ce mouvement anormal et voulu des paupières m’a toujours intrigué. Il semble y avoir deux catégories de clin d’œil; les plaisants et les dégueulasses. Malheureusement, mon expérience personnelle m’a révélée que la seconde catégorie est plus la plus fréquente.

Quand je pense au clin d’œil, je pense a un homme bedonnant, avec un problème de pilosité important au niveau du torse, portant fièrement la moustache qui te jauge comme une pièce de viande tendre en te faisant des clin d’œil peu subtils. Vraiment pas agréable.

Sauf que.

Certaines personnes, très très rares utilisent à bon escient leurs paupières et arrivent à rendre le clin d’œil intéressant. Je pense qu’un clin d’œil réussi doit venir d’une personne que l’on trouve attirante, pas nécessairement belle, mais charismatique. Quoique, ça s’applique sur pas mal tout.

M’enfin, il faut que ça soit naturel. Personne n’a envie de se retrouver dans un carnaval de cils. Les clins d’œil, on doit les ménager, en donner seulement aux gens que l’on trouve différents. Sinon, c’est juste déplacé.

Je ne sais pas pourquoi ça me dérange tant que ça, ce n’est pas agressif, pourtant. Peut-être parce que recevoir un clin d’œil c’est beaucoup plus intime qu’un sourire et que quand on a un contact intime avec quelqu’un on aimerait que ce soit avec une autre personne qu’un vieux dégueulasse.

Mais c’est peut-être juste moi.

Photo par maître Weeks

5 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Questionnement, Tranche de vie

Ma vie avec Thomas Augustin

Ma vie avec Thomas Augustin

Ok ok, peut-être pas ma vie, mais ma semaine en tout cas. Ça semble louche dit de même, mais c’est vrai.

Vendredi dernier, alors que j’allais me procurer le disque des Klaxons, un des EP d’Arctic Monkeys et les 2 Kill Bill, je suis tombée sur la pochette de Jacquemort. Tiens tiens, je dois absolument l’acheter! Moi qui pensais qu’il serait seulement en vente au lancement ce jeudi… La vérité c’est que je suis nouille et qu’il est en vente depuis le 10.

Jacquemort, en plus d’être le nom d’un des personnages de L’arrache-cœur de Boris Vian, c’est aussi le side-project de monsieur Augustin (claviériste de Malajube, pour les incultes) avec trois autres musiciens et amis.

Donc, j’ai pris ma copie et je me suis empressée d’écouter les 5 pièces du disque joliment nommé Dent de lait. Sublime. C’est tout ce que j’ai à dire. M’enfin, pas vraiment sinon j’aurais commencé et terminé le billet avec : Dent de lait de Jacquemort = Sublime.

J’ai écouté les pièces, j’ai adoré leur son puis je suis allé jaser de ça à 10putes et nous qui sera en ondes dès vendredi. J’ai aussi fait un topo sur Mahjor Bidet (side-project de Renaud Bastien, multi-instrumentaliste de Malajube, pour les incultes, encore une fois.) et feu Death Form Above 1979. J’ai conjugué des mots tout croche et fait un essai live sur la musique Indie. Vous écouterez, c’est magnifique.

Mais voilà, ça ne pouvais pas s’arrêter là, mon amour avec Jacquemort (et parallèlement monsieur A.), j’ai changé mon horaire pour pouvoir être au lancement de demain avec en première partie Telefauna. Ça va être merveilleux.

Puis, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai écrit à Dare to Care pour avoir une entrevue avec le band. Oui, qu’ils m’ont dit. Mais un fuck d’horaire m’a seulement donné l’occasion de parler avec Thomas au tel, qui est, soit dit en passant, très intéressant et surtout très volubile.

À tout ceux qui auraient la gâchette rapide et qui sont prêts à dire n’importe quoi sur le fait que ce serait pour le cash, que ça ressemble trop à Malajube, que c’est de la musique progressive… ah! Vous avez tous très tort.

C’est à lire dans P45 bientôt.

La photo est de moi. Pis oui, j’aime ça linker n’importe quoi, surtout depuis que c’est rose.

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Cinéma, Musique, Tranche de vie