Danse Tristan, Danse

Danse, Tristan, Danse

Je me sentais un peu comme Julie cette nuit, quand elle chante et danse dans son laboratoire. J’étais en train de valider des produits dans le frozen, emmitouflée de la tête aux pieds de rembourrage brun (une sorte de Dame Michelin super-sexy, finalement) quand mon iPod a eu la merveilleuse idée de m’envoyer Tristan de Patrick Wolf.

C’en fut trop pour mon pauvre esprit fatigué alors je me suis mise à chanter et à remuer dans tous les sens avec des plats Michelina’s assez moches comme public. J’aurais aimé m’entendre et me voir crier seule dans l’allée: «Sorrow by name and sorrow by nature, working for joy on overtime ah-ah, stuck on a line of misadventure, I feeeaaaaaar no criiiiiii-iiiiiiii-iiiiiiiime! »

En fait, je ressemblais à ça, mais avec beaucoup moins de sex-appeal:

Publicités

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Musique, Tranche de vie

Une réponse à “Danse Tristan, Danse

  1. Julie

    Haha, j’alimente l’imagination des gens avec mon boulot! En fait, quand à 4 heures du matin, il n’y a plus personne, l’envie de faire comme Bjork dans Dancer in the dark et de danser parmi les machines est vraiment tentante…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s