L’histoire de la multiplication des Air Miles au coin Langelier

L'histoire de la multiplication des Air Miles

Matin d’hiver, Station Shell coin Langelier et Henri-Bourassa, Montréal Nord.

(Le jeune caissier d’origine indienne (ou y ressemblant) découpe un coupon Air Miles et le passe devant le scanner.)

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Normalement, vous êtes supposé prendre de l’essence V-Power pour passer ce coupon, mais je fais un spécial pour vous.

MYRIAM
Vous faites ça à tous vos clients?

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Non, seulement aux plus charmants.

MYRIAM
Ah.

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Si vous revenez, je vous en repasserai un autre.

MYRIAM (en pointant sa voiture à l’extérieur)
Je n’aurai pas vraiment le choix de repasser, il faut bien rouler.

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
À la prochaine alors.

MYRIAM
Oui, à la prochaine.


Ce qui est drôle c’est que je vais à ce Shell à peu près une fois au deux semaines et que je n’ai jamais eu le même jeune caissier Indien deux fois de suite. C’est également la troisième fois que je me fais tripler mes Air Miles sans prendre d’essence V-Power. Pas mal.

Certaines ne seront pas étonnées de comprendre pourquoi je retourne à ce Shell à part pour les Air Miles gratos…

Publicités

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Une réponse à “L’histoire de la multiplication des Air Miles au coin Langelier

  1. Une femme libre

    Les jolies jeunes fille ont des passe-droit, on sait bien. C’est de bonne guerre. Enjoy! ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s