Archives mensuelles : janvier 2007

Land’s End

Land's End

Moments calmes avant l’effondrement du corps où je joue avec la focale et des murs blancs.


Land’s End Par Moi

Poster un commentaire

Classé dans Fraction de seconde, Visuel

Danse Tristan, Danse

Danse, Tristan, Danse

Je me sentais un peu comme Julie cette nuit, quand elle chante et danse dans son laboratoire. J’étais en train de valider des produits dans le frozen, emmitouflée de la tête aux pieds de rembourrage brun (une sorte de Dame Michelin super-sexy, finalement) quand mon iPod a eu la merveilleuse idée de m’envoyer Tristan de Patrick Wolf.

C’en fut trop pour mon pauvre esprit fatigué alors je me suis mise à chanter et à remuer dans tous les sens avec des plats Michelina’s assez moches comme public. J’aurais aimé m’entendre et me voir crier seule dans l’allée: «Sorrow by name and sorrow by nature, working for joy on overtime ah-ah, stuck on a line of misadventure, I feeeaaaaaar no criiiiiii-iiiiiiii-iiiiiiiime! »

En fait, je ressemblais à ça, mais avec beaucoup moins de sex-appeal:

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Musique, Tranche de vie

L’histoire de la multiplication des Air Miles au coin Langelier

L'histoire de la multiplication des Air Miles

Matin d’hiver, Station Shell coin Langelier et Henri-Bourassa, Montréal Nord.

(Le jeune caissier d’origine indienne (ou y ressemblant) découpe un coupon Air Miles et le passe devant le scanner.)

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Normalement, vous êtes supposé prendre de l’essence V-Power pour passer ce coupon, mais je fais un spécial pour vous.

MYRIAM
Vous faites ça à tous vos clients?

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Non, seulement aux plus charmants.

MYRIAM
Ah.

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
Si vous revenez, je vous en repasserai un autre.

MYRIAM (en pointant sa voiture à l’extérieur)
Je n’aurai pas vraiment le choix de repasser, il faut bien rouler.

JEUNE CAISSIER D’ORIGINE INDIENNE
À la prochaine alors.

MYRIAM
Oui, à la prochaine.


Ce qui est drôle c’est que je vais à ce Shell à peu près une fois au deux semaines et que je n’ai jamais eu le même jeune caissier Indien deux fois de suite. C’est également la troisième fois que je me fais tripler mes Air Miles sans prendre d’essence V-Power. Pas mal.

Certaines ne seront pas étonnées de comprendre pourquoi je retourne à ce Shell à part pour les Air Miles gratos…

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Wahou!

ce qui m'attendais à la poste

Je vous reparle de Patrick Wolf dès que j’ai son troisième album en main, ne vous inquiétez pas. Il est mer-veil-leux, vous allez voir. Et peut-être aussi de Diary.

Les photos sont évidement de moi. C’est de l’art.

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Lectures, Musique

Hémoragie

hémorragie

Il y a une hémorragie dans mon porte-feuille! Je me suis cassé moi même un bras pour le donner à la caissière du HMV hier. Ça arrive parfois, comme ça, sans prévenir; une rage d’audiovisuel. Ça faisait un bail que ça m’était pas arrivé. Faut dire qu’avec l’horaire de nuit, c’est assez difficile d’aller faire des flaques de sang un peu partout dans les boutiques. Mais là, comme je devais couper ma nuit pour aller chercher ma petite sœur, je n’ai pas pu résister. Résultat : j’étais entré pour acheter le nouvel album d’ Of Montreal (Hissing Fauna, Are You The Destroyer?) et celui d’ Albert Hammond Jr (Yours to keep), mais il n’y avait ni l’un ni l’autre alors j’ai opté pour The Avalanche de Sufjan Stevens et le simple d’Étienne D’Août de Malajube côté audio et pour le visuel je suis partie avec Reservoir Dogs édition du 15e anniversaire, Big Fish Édition de luxe et The Shining édition ben ordinaire. Et comme l’audio et le visuel ne vont pas sans littérature, j’ai acheté Alice in Wonderland de Lewis Carroll illustré par Ralph Steadman. La grosseur de l’hémorragie? Arrgh. Trop grosse.
Cold Instant par mon idole Complejo

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Cinéma, Lectures, Musique, Tranche de vie

Une dernière avant de partir

une dernière avant de partir

C’était bien, cette «dernière» bière avec Nic. Ça y est, il est parti pour 5 mois en France, le chanceux. Je me suis bien amusé à discuter d’un peu de tout et à jouer au babyfoot (je suis vraiment douée, pour une raison inexpliquable). Et puis la bière au Bedondaine et Bedons ronds qui est toujours aussi bonne et l’endroit est chaleureux et la bouffe exquise.

J’adore ces moments inclassables où je sens que je communique vraiment avec les gens qui m’entourent. Et en plus y’a moi et Mat B. qui avons fait des tonnes de photos floues, sous-exposées et des tests de «c’est-moi-qui-bouge-le-moins-à-8-secondes-de-shutter-speed». Samedi soir mémorable.

La photo est de moi (une des seule potable)

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

La destruction de mes préjugés (ou comment Albert Hammond Jr a acquis ses lettres de noblesse)

La destruction de mes préjugés

Je dois avouer que j’étais sceptique, même très défavorable quand j’ai entendu parler de l’idée d’Albert Hammond Jr de faire un disque solo. Habituellement, quand les membres d’un de vos groupes fétiches commencent à endisquer seuls, c’est le début de la fin. Je n’ai aucunement envie de voir le premier groupe indie auquel je me suis intéressé se dissoudre. Pour ceux qui ne seraient pas aussi obsédé que moi, Hammond Jr est l’un des deux guitaristes du groupe The Strokes.

Donc, ce cher Albert a créé son propre groupe, composé de lui-même, Matt Romano et Josh Lattanzi . Encore une fois si vous connaissez bien The Strokes, vous savez que ces deux compagnons sont des amis proches du band. Il n’y a rien de bien nouveau. Le disque est sorti le 6 octobre dernier et je dois avouer que j’étais un peu trop bornée dans mes idées préconçues pour daigner y jeter un coup d’œil. Non seulement je voyais ce disque, Yours to keep, comme une traîtrise immonde à mes idoles, mais j’ai également toujours moins aimé Hammond, le comparant à Valensi, son compagnon à la guitare, ou à Casablancas qui a un charisme hallucinant. Quand j’ai entendu dire que les chansons sur cet essai solo avaient été refusées par le groupe et qu’Hammond Jr allait, en quelque sorte, les recycler il n’y avait plus rien pour me faire changer d’avis sur son cas. Sauf, évidemment, écouter une pièce sans le savoir.

Cette semaine, je suis tombé sur la pièce Back to the 101 d’Albert Hammond Jr et je n’ai pu faire autrement que d’être charmée. On reconnaît très bien le style sec, rapide propre à la guitare d’Hammond dans toutes ses pièces. C’est un disque épuré aux saveurs indie incontestables, d’une simplicité que je ne connaissais pas de lui si on regarde l’attitude générale des Strokes. Yours to keep n’a rien de révolutionnaire, mais rien de recyclé non plus. Ce n’est pas un disque de The Strokes avec moins d’effectifs, ça ne se ressemble pas et c’était le piège à éviter. Mais dans tout cela, ce qui m’a le plus impressionné c’est la voix d’Albert qui est vraiment agréable. Je ne savais pas à quoi m’attendre donc, pour ainsi dire, je n’avais aucune attente. J’avais pris pour acquis que ce serait mauvais. Au contraire, sa voix est douce, un peu rauque par moments. Ce n’est pas un chanteur exceptionnel, mais il chante avec talent, exactement dans ses cordes. Il y a un bon équilibre entre les paroles et la guitare ambitieuse. Bref, tout pour me jeter en bas de ma chaise.

Apparemment, je n’étais pas la seule à avoir des réserves. Plus tôt, ma sœur entre dans ma chambre, Yours to keep résonne doucement dans la pièce.
-C’est qui?
-Le nouvel album d’Albert Hammond Jr.
-Vraiment?
-Ouaip.
-C’est lui qui chante?
-Ouaip, impressionnant hein?
-Tu dis! Il vient de monter dans mon estime. Je le veux, ce disque.

Il sera à Montréal au Metropolis le 27 mars 2007.

Yours to Keep / Albert Hammond Jr /Scratchie-New Line Records
Cartoon Music For Super Heroes
In Transit
Everyone Gets A Star
Bright Young Thing
Blue Skies
Back To The 101 (le videoclip est plus bas)
Call An Ambulance
Scared
Holiday
Hard To Live (In The City)

Je sais que sais que c’est mal d’avoir des préjugés, mais bon, je ne pouvais pas m’en empêcher.
Est-ce que ça vaut la peine que je fasse ce genre de post? Est-ce que je devrais en faire plus souvent?

4 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Critiques, Musique