Montréal -40 (rhume de sinus)

-40

Dépassé 40 de fièvre. Je suis quand même allé au show de Malajube au National hier soir. Je m’y suis traîné avec un petit 5 heures de sommeil, la face blême, les yeux masqués de rouges comme un raton laveur et ma caméra chargée à bloc. Ceux qui me connaissent savent que pour rien au monde je ne manquerais un spectacle de Malajube. Ça fait longtemps que je connais le groupe, c’est une longue histoire d’amour et de rebondissements heureux entre eux et moi. Enfin, bref, malgré une sinusite tenace j’ai réussi à mettre de côté mon malaise et j’ai assez apprécié leur performance pour m’en faire perdre la voix.

Je me sentais un petit peu poche de commander un verre de jus d’orange et canneberge au bar (en y repensant, on dirait la séquence dans The Departed sauf que je ne tapes pas la tête de mon voisin avec un boc de bière en vitre…). Vu mon état déjà pas mal planant à cause des médicaments, je me suis dit que ce n’était pas une bonne idée, même si j’avais vraiment d’envie d’un black Russian.

Évidement, je me suis acheté le vinyle de trompe-l’œil, même si j’ai déjà le cd et les mp3 dans mon petit bébé Jack (ça c’est mon iPod vidéo). La groupie finie en moi m’a dit que c’était essentiel. 15$, quand même, moi j’appelle ça donné. Et puis le disque lui-même est tellement beau. La prochaine fois que je vais les voir, je le fais autographier.

La première partie du spectacle était meublée par un jeune groupe poétiquement nommé Mille Monarques. C’était leur premier vrai show. Ils ont assurés. C’est sûr qu’avec une basse aussi présente (et un gars qui tient la basse aussi sexy) je suis vendue des miles à l’avance. Quoique je n’ai pas vraiment catché la présence d’un renard empaillé avec des yeux lumineux sur scène. Grâce à la bête, mes photos de Mille Monarques sont toutes étranges due à une créature quelque peu particulière en arrière-plan.

À part la gang de jeunes adolescents immatures hyper énervés qui m’ont labouré le dos et tordu un bras, la prestation a été une des meilleures que j’ai vu jusqu’à date. Quand même, on dirait que j’aime plus Malajube dans des endroits bâtards où je suis une des seules personnes qui connais le groupe. Dans ces shows là, y’a comme une chimie privilégiée qui se tisse entre moi et eux; ce qui est difficile à obtenir quand t’as une bande de singes suant et qui découvrent les «joies» du trash en gueulant des semblants de paroles à qui mieux mieux derrière toi.

Je n’ai pas été surprise de voir les cheveux raccourcis de Julien, contrairement à tout le reste de la salle qui était sous le choc. C’est que Papa Mineau m’avait averti du changement presque drastique…

Les meilleurs moments du spectacle ont sans aucun doute été Julien qui joue sur le clavier de Thomas avec sa tête et Cassandra qui se fait marcher sur les doigts à deux reprises par Julien qui s’approche trop près du bord de la scène.

Encore merci à Sarah qui a bien voulu se faire fesser à ma place, ça m’a permis de faire 73 jolis clichés. J’ai tout plein de belles photos de Fils Mineau, plusieurs belles de Thomas et Renaud (qui est tellement facile à prendre, on dirait qu’il bouge pas), à peine quelques-unes de Mathieu (il me fait chier, il fuit la caméra) et pas une de Francis parce qu’il se cache derrière ses drums et quand j’ai la seule occasion de le prendre: Thomas passe devant moi.

Ça fait étrange de se faire réveiller (on n’oublie pas que c’était le matin pour moi) par le rock acide de Malajube. Pas désagréable, juste étrange. J’ai encore les oreilles bouchées à cause du son. Pas question de m’acheter des bouchons, même si je finis par devenir sourde. C’est une question d’orgueil.

Pas de café non plus pour moi cette nuit. J’essaie d’éviter les mélanges. Je ne suis pas vraiment fatigué anyway. Je suis allé faire baisser ma température dans le frozen cette nuit. Ça n’a pas réellement aidé puisqu’à peine une heure après ma sortie, ma température a monté en flèche comme si de rien n’était. J’ai un sinus d’enflé, c’est ultra plaisant. Je crois que je vais laisser tomber l’idée d’aller faire poser mes pneus d’hiver ce matin, j’ai franchement une tête qui fait peur.

Je raconte n’importe quoi, aussi. Je ne sais pas, ça me vient tout seul. Quand j’ai dit que je vivais des montagnes russes, ce n’était pas une blague. Là je suis dans une high. La fièvre ne doit pas aider. M’enfin, tout ça est peu pertinent. Allez plutôt voir mes photos du spectacle d’hier. Désolée pour les quelques flous, sur ma cam numérique, mon shutter speed n’est pas assez rapide pour ce genre de truc et le flash n’étant pas quelque chose d’agréable pour les couleurs ni les artistes alors on fait avec.
Publicités

3 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Musique, Tranche de vie

3 réponses à “Montréal -40 (rhume de sinus)

  1. Insondable

    Je suis fortement d’accord avec le fait que les spectacles dans des endroits bizarres sont les meilleurs. Mon préféré de Malajube a été celui de St-Jean alors que la salle était remplie de personnes âgées épouvantées.

  2. Zuti-Floke Huju

    J’ai maaaaaaal partout dans le dos et les bras.

    Mais vous avez toutes les 2 raison: les shows dans des endroits louches peuplés de gens qui ne connaissent même pas Malajube sont les meilleurs.

  3. Rocklapin

    meilleur show de malajube dans une cuisine il y a 3 ans et demi et tout ca est sur video. a l’époque meme pas de piano!!!!
    oh oh oh oh

    c,était des vrais rockeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s