Tout sauf immobile

Comme je les ai vus au Osheaga et qu’ils ont interprété quelques unes de leurs nouvelles tounes et que j’ai aimé ça; j’ai décidé d’écouter le nouvel opus de The Stills.

J’avais (et je ne suis pas la seule) tout pleins de préjugés à propos de leur deuxième album et ce, principalement à cause de leur nouvelle pochette que je trouve vraiment laide (c’est un bouquet de fleurs en feu).

Finalement, et c’était prévisible, je n’avais pas raison de penser que The Stills était tout d’un coup rendu mauvais. J’ai donc écouté les douze pièces que propose Without feathers. La première chose qui m’a frappée c’est la voix. Les voix, en fait. On a doublé les effectifs.

The Stills a subi beaucoup de changements entre ses deux albums. Greg Paquet a quitté le groupe pour diverses raisons concernant la direction future du band et c’est Dave Hamelin (au par avant drummer) qui l’a remplacé à la guitare. Hamelin, principal auteur compositeur des Stills, est maintenant aussi chanteur aux côtés de Tim Fletcher, ce qui explique ma surprise quant au changement de voix. Liam O’Neil est devenu membre à part entière au clavier et Julien Blais donne un coup de main au drum pour la tournée de Without feathers.

Ça fait beaucoup de changements pour un jeune groupe. The Stills nous présente, en quelque sorte, un second premier album. Même s’ils travaillent toujours sous le même nom, c’est une nouvelle chimie qui unit les membres du groupe. Une nouvelle organisation, donc un nouveau son.

Without feathers est différent, oui, mais aussi excellent. Les pièces sont beaucoup plus complexes et aussi plus calmes comparé à Logic will break your heart. Une jolie atmosphère enveloppe l’album et le mariage des voix de Fletcher et Hamelin est intéressant. Le son n’est de plus de la gamme de l’Indie rock facile, mais plutôt vers du folk, du vrai alternatif.

Même si Hamelin prend un peu trop de place sur ce deuxième opus à mon goût (c’est que j’avais déjà donné mon cœur à Tim Fletcher et à la pièce Still in love song), The Stills a un avenir brillant à ses pieds. Espérons qu’ils continueront d’écrire des textes intelligents et charmants pour le plaisir de nos oreilles.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s