Archives mensuelles : août 2006

NYC

Je vais à New-York la semaine prochaine, quelque chose à proposer? des trucs que vous voulez que je rapporte (comme des speakers en boîte de carton venant directement du MOMA)?

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Thé vert

Même si vous voulez vous forcer un peu pour être santé, essayez pas le smoothie au thé vert de chez Jugo Juice, c’est dégueu. Thé vert, lait de soya et yougourt glacé écrémé, juste pas bon.

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Tranche de vie

Ces moments où l’univers se résume à 4 minutes 31 secondes exactement

Il y a de ces chansons que l’on use à la corde. Il n’y en a qu’une sur la playlist et elle joue en boucle sans même penser qu’il pourrait y avoir d’autre mélodie que celle qui tourne présentement. Le monde entier ce résume à ce morceau, ce seul et unique chef-d’œuvre qui vous rentre dedans, littéralement. C’est une soumission béate qui dure parfois jusqu’à l’overdose, comme dans toute bonne drogue.

Je croise le chemin de ces pièces de temps en temps. Plus ou moins une fois aux deux mois, ça ne peut être plus erratique. Récemment, mon oreille s’accroche désespérément, non ce n’est pas le mot, elle s’accroche avec ferveur sur «The Start of Something» de Voxtrot.

C’est difficile de mettre en mots ce que cette chanson vient réveiller au fond de moi. Absolument tout est charmant dans cette pièce du jeune groupe originaire d’Austin, au Texas. C’est d’abord sa mélodie catchy, indéniablement pop et indie qui plait. C’est du bonbon pour l’oreille, un joyeux accord avec une guitare un peu sixties et une batterie sobre mais précise. C’est peut-être aussi son allure simpliste, mais définitivement plus complexe qu’une simple chanson pop. Peut-être est-ce encore la voix un peu éteinte, fuselée, vulnérable, mais confiante de Ramesh Srivastava qui captive tant.

Peu importe les raisons, c’est le genre de chanson qui reste dans la tête du matin jusqu’au soir. Impossible de s’en défaire. Mon coup de cœur s’est cependant affirmé quand je n’en pouvais plus de simplement mememer l’air et que j’ai trouvé les paroles. J’ai été surprise d’y découvrir une richesse si vaste et une humanité si troublante.

«The Start of Something» c’est une histoire d’amour, mais traitée avec une grande dévotion, une immense douleur et aussi de la solitude. C’est le rideau de douleur qui tombe quand le cœur de l’autre est pris, quand on rate sa chance. C’est également l’espoir et la conviction d’aimer plus que tout au monde. C’est une vie a aimer peu importe les erreurs et les faux-pas. C’est l’amour inconditionnel au-delà de la réalité et de la déchéance. C’est un amour, celui qui détruit. Celui que tout le monde cherche. C’est le besoin immédiat de l’autre. Cet autre qui est juste là, devant nous, dans le fond. N’est-ce pas?

paroles, comme ça vous comprendrez
Le blog de Ramesh Srivastava
oh, et merci Daviel pour la découverte

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress

Verre

Parce que tout le monde les aime, je vous présente une seconde bande-dessinée de Kris Wilson. Celle-là, c’est décidément une des meilleures.

Je pourrais presqu’écrire une thèse sur le travail de Kris, il y a tellement de choses à dire sur sa vision du monde et le côté pathétique de ses personnages simplets, mais humains. M’enfin, pour le moment la switch de mon cerveau est a off et tout ce que j’écris, c’est mauvais. Abrutissez-vous à la place.

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Culte

What the hell?

Je comprends pas du tout le trip de mixer «Postcards from Italy» de Beirut avec du techno et du rap. J’ai entendu ça (sans jokes) sur CISM hier en revenant de travailler.

Je ne comprends pas non plus l’idée de faire un film d’horreur appellé The Nun, messemble que c’est clair qu’avec un titre de même, c’est sur que c’est poche. (C’est aussi pourquoi on l’a regardé)

Je vous laisse avec une petite bande dessinée pas rapport, mais que je trouve vraiment comique. (Elle est réalisée par mister Kris Wilson)

3 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Culte, Musique, Tranche de vie

Austin, Texas

Y’a pas quelqu’un qui voudrais aller voir Voxtrot et Beirut à Austin au Texas samedi le 28 octobre?

J’ai mal.

6 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Musique

I don’t like you

-I don’t like you.
-You don’t like me?
-No.
-Really?
-Yes.
-Why?
-I don’t know.
-You can’t say such a thing with no reason.
-Why not?
-Because, you need a reason.
-I don’t have any.
-That’s not really nice.

-I’m sorry.
-Why?
-Because I don’t like you.
-What’s wrong with me?
-Nothing.
-I did something wrong?
-No.
-You can’t hate people just like that.
-That’s not my fault if I don’t like you.
-Then it’s mine?
-No.

-Can I kiss you?
-What?
-Can I give you a kiss?
-Why would you do this?
-Because it seems the right thing to do.
-But you don’t like me.
-Do I need to like you to give you a kiss?
-That’s what normal people do.

-Can I hold you hand?
-Why?
-Please.
-Ok, but don’t squeeze.
-Your hand is soft.
-Thanks.
-Do you like me?
-It’s a difficult question.

-You’re crying?
– I am not.
-Yes you are.
-Then why do you ask?
-Why are you crying?
-You don’t care.
-What’s wrong?
-Everything.
-Everything?
-Yes.

-You smell good.
-Thanks.
-You really do.
-Thanks.
-Do you like me?
-Maybe.

-I’m afraid of the dark.
-You are?
-Yes.
-Simple, leave the lights on.
-Stay.
-Why?
-Because I don’t like you.
-Ok, then.
-Leave the lights on.

Parce que je pensais à Charlie. Parce qu’il parlait comme les personnages de Baricco. En anglais just because.

Poster un commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Short Stories, Stories & Essays