Vaste terre

un lit sans toi c’est l’absence d’un deuxième souffle qui chante avec le mien c’est l’absence d’un vent sur la plaine un lit sans toi c’est un vaste étendu non-occupé à mes côtés c’est un matelas pourtant petit devenu énorme et froid un lit sans toi c’est une solitude concentrée dans un sommeil agité c’est le manque de ta peau douce et invitante collée a la mienne c’est le vide qui n’est pas rempli de tes caresses de tes mains c’est la mélodie que tu t’amuses a créer sur mon corps qui a cessée un lit sans toi c’est dormir qu’avec seulement la moitié de moi c’est une regard profond dans la pénombre que je ne vois pas c’est ce sourire incomparable que je ne peux embrasser un lit sans toi c’est la preuve que tu es loin de moi c’est une couverture qui ne sera pas déplacée un oreiller intact un lit sans toi c’est moi seule qui pense a toi c’est aussi une attente interminable jusqu’au lendemain ou j’espère pouvoir te voir un lit sans toi c’est une existence qui passe sans être vécue un lit sans toi je n’aime pas quand ça arrive


pas de ponctuation, même si le texte original en avait.
dans mes pensées, je ne mets pas de points ni de virgules.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Avant Wordpress, Poésie

Une réponse à “Vaste terre

  1. Atlas

    Ce sentiment ne m’est pas étranger. Mais oh combien comblé lorsque la vaste terre l’est aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s