L’injustice du papillon

Apprivoiser une bourrasque gelée, farouche. Me battre contre les vents des septs revolvers. Le désert sèche mes dents, éblouit ma peau autrefois criante d’alphabet. Remonter les dunes molle et traitres. Je vais te vaincre, nature, je vais m’élever contre l’injustice du papillon. Un battement, un ouragan de détresse avorté d’un cillement pacifiste. Obtenir le traité de paix immense et argent. Une constellation de chiffres dans le ciel pour faire le juge du loup seul. Cri, mon frère. Saigne! rocher des mers de noms. Je vais combattre l’injustice du papillon qui fait de moi et toi et son corps des esclaves du soleil déclinant. La grande respiration avant la culbute de fer qui écrasera l’huître au fond de l’océan. Les dernières lueurs du crépuscule qui meurent entre mes doigts. La dernière danse avec la mort et l’arbre. L’injustice du papillon traine les sirènes sur les glaciers et les souffles chauds des plages de diamands qui deviennent poison. Les louanges aiguisés se perdent dans le fond des coffres cireux et anciens. Les larmes du flamand écartent encore la fosse tranquille qui grogne au détour des sabots. Un seul pied, l’autre occupé, me retient encore sur les côtes enneigées. Le fond du verre approche et ensuite sera le repos abondant. L’injustice du papillon crédite les invasions de ballet sur une scène disjointe et atrophiée. File vers le précipice, jamais le dernier pas ne sera franchit, bénificie de la bénédiction du baiser savoureux. Les mains attachées je me bats sans souffler ni souffrir un mot. Donne ton âme pour traverser, pour signer la pétition du quadrupède. Le pétrole servant de couvert à ton repas ne peut plus être protégé. Laisse faire et bats-toi insensiblement. L’injustice du papillon a tué la Terre hier.
Publicités

4 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Poésie

4 réponses à “L’injustice du papillon

  1. Le théoricien

    ?!

    Paranoïa-critique ?

  2. Myriam

    bof ça veut rarement dire de quoi mes trucs. faudrait que je fasse analyser mes textes une de ces fois.

    mais ya certainement pas de critique la dedans

  3. Le théoricien

    C’était seulment pour faire référence à Dalì. En soit, tu pourrait considéré cela comme un compliment.

  4. Myriam

    merci alors! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s