La reine du sel et du vinaigre

Je suis la reine du sel et du vinaigre, du chocolat et du plaisir facilement acquis. J’agite des espoirs sur les plages de gallets froids. Je danse avec le ciel et la lune pour rencontrer le destin. Mes doigts sont garnis d’éclats de jardins fleuris. Mes mains sont ridés de sagesse draconiennes et zélée. Mes bras sont des lances de pailles jaunes et colorés de saphirs tristes. Mes épaules anguleuses sont invitantes et douces comme la peau d’une huître perlée. Mon cou est taché de soleil et respire le temps. Mon menton est rond comme les colines désertes des champs anglais. Mes joues sont bleues et ondulées comme le serpent. Mon nez est escarpé comme la fin du monde et il flamboie comme un phare en haute mer. Mes oreilles sont comme les cornes de brumes du Nord, plus perçantes et déchirantes que le feu des forêts. Mes yeux sont deux puits de coquillages brisés et ils sont ornés d’une couronne de fils barbellés comme la crinière du Lion. Mes sourcils sont dorés et ils naviguent a contre-sens sur les pensées. Mon front est haut et fort, comme une branche d’arbre centenaire. Mes cheveux s’agitent et dansent comme des enfants et leur couleur est parfois orange comme la terre et bleue comme le fond d’un oeil d’animal en voie d’instinction . Mon buste est rond et puissant, il renferme le souffle des volcans et la douceur d’une mère. Mon ventre est dur comme l’acier de l’Homme et tendre comme l’herbe qui pousse au printemps. Mes hanches ont une odeur de houblon et elles sont sèches comme la couleuvre qui se cache sous les pierres. Mon sexe est interdit au mortel et renferme la vie. Mes cuisses sont irréalistes, mais pourtant mauves de vin. Mes genoux sont les nuages d’un orage une nuit d’été, enroulés sur les étoiles lointaines. Mes chevilles sont flexibles, calculées et taquines, elle soignent les anges tués par les missiles. Mes pieds sont froid, neigeux, glacés et ils abritent les cavernes des merveilles du peuple d’atlantide. Mes orteils, au nombre de septs chérissent leurs enfants et le monde entier. Je suis la Terre et mon coeur pleure. Je veux aimer.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Avant Wordpress, Poésie

2 réponses à “La reine du sel et du vinaigre

  1. Nicolas

    Touché!

    Incroyable… Ta plume est magique.

  2. dinde dingue

    je trouve ça très sexy comme texte, surtout que ya le mot sexe dedans. Si jamais je rencontre la Terre, je lui donne une claque sur les fesses de ta part, d’ac?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s